mardi 30 avril 2013

Haute comme trois pommes et du caractère à revendre (pas cher)

La semaine passée, j'ai du prendre une semaine de congés pour garder Chouquette. L'Homme ayant des obligations professionnelles méga relous, j'ai du gérer toute seule... et autant te mettre tout de suite dans l'ambiance en te disant que j'en ai chié!

Alors oui je n'en ai qu'une, oui elle n'a que 21 mois mais pendant cette fameuse semaine j'ai eu l'impression d'être plutôt une dompteuse de fauve qu'une maman au foyer.

Après l'apparition du "non", devenu très récurrent depuis ses 18 mois, nous avons désormais droit à une variante: le "mais nooooon". Le "mais nooooon" est dit avec une telle nonchalance qu'il arrive à anéantir le peu d'autorité que tu avais tenté de mettre dans le ton de ta voix. A chaque "mais nooooon" j'entrevois l'ado qui sommeille en elle et ma patience s'amenuise. Elle nous le sort à toutes les sauces, en réponse à chacune de nos questions, par principe, même si dans l'absolu elle l'aurait bien voulu cette compote.

Chouquette déménage la famille Barbapapa dans l'allée centrale du magasin

Et puis, avec le "mais nooooon" s'est accéléré le phénomène du "cé à moi ça!". Alors autant le "non", on en entend parler, on s'y prépare, on s'y attend, on essaye de se blinder, autant avec le "cé à moi ça!" on a vite été dépassés. On ne sait pas trop comment réagir face à ce petit démon qui nous chipe tout des mains à grands coups de menton et de "cé à moi ça", le regard rempli de défi. Alors on lui explique, que oui ce livre de T'choupi, il est à elle, mais que ce carnet de chèque, il est à nous... mais elle n'a pas l'air super convaincue et elle récidive à longueur de journée.

Saupoudrez le tout d'un soupçon d'hyper nervosité, d'une énorme demande d'attention, d'une capacité à trouver toutes les bêtises improbables et inimaginables à faire dans une maison plutôt bien rangée (ahem!) et vous obtenez une semaine de vacances qui n'en aura que le nom et pas du tout la saveur.

Tu fais quoi Chouquette? "di bétises!"

J'ai repris le boulot et je suis cuite, cette petite nana, haute comme trois pommes m'a achevé. Et tout ça n'aurait pas été si drôle si elle n'avait pas commencé à mener une lutte sans merci contre le sommeil. L'endormissement est devenu une épreuve, chaque soirée a son lot de suspens et de nerfs qui craquent... bref en surnommant ma princesse "Chouquette la terrible" il y a quelques mois de ça, je ne pensais pas l'appeler "la si bien nommée" aujourd'hui.

Du coup on essaie de se fatiguer un max en courant après le "ballone" dans le jardin

Ca se sent là, que je suis un peu borderline? J'ai l'impression d'être Monica Geller avec sa grosse veine prête à exploser. Je pense à demain et j'en ai presque un spasme à la paupière droite, je pense à ce soir et j'ai envie de me descendre un pot de nut' à la grosse cuillère, histoire de souffrir d'une méga crise de foie plutôt que d'un ulcère.

Chouquette, pour ma santé mentale et celle de mes tympans, s'il te plait, pas trop longtemps hein la crise des deux ans? Ah cette période d'opposition c'est vraiment une période moisie... Foi d'Amélie!



Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires:

  1. Gros lol du matin! J'adore ta façon de raconter tout ça, moi ça virerait vite au mélodrame! ;) Bon, inutile de te dire que ce n'est que le début hein ? Maiiiis non, je rigole! Ou pas ... Bref, j'ai la même à la maison, mais en un peu moins pire pour l'instant. Quoique. La semaine dernière, je m'exstasiais auprès de son Père en redescendant après l'avoir couchée : "Oooh, c'est trop choupi, elle m'a dit bonini Môman pour la première fois". Ouep. Hier, je suis redescendue en disant : "On est cuits". J'ai bien reconnu les signes, ceux qui disent que c'est le début de la fin des couchers tranquilles. Et ça n'a pas loupé, misère!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument que j'en rigole, sinon je vais chouiner c'est sûr! Du coup ça c'est confirmé pour les nuits suivantes? c'est la galère? Nous on a du mal à s'en sortir là.

      Supprimer
  2. tu sais que ça continue à 3 ans, puis quatre? ce n'est que le début... ok je sors!! non mais sérieux, c'est clair, que c'est juste hyper dur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que je suis pas mal décontenancée de la voir si petite et si sûre d'elle en même temps.

      Supprimer
  3. Arrfffffffff.... Je compatis. Le "cé à moi ça" en parlant de mon iphone, de MON ipad ou de n'importe quel jouet de sa soeur (celui avec lequel elle est en train de joeur, sinon, c'est moins drôle"...
    Attends, je t'en explique un autre.... pas pour te faire craquer, hein, pour te préparer psychologiquement :
    le "cépavré". Le "cépavré", il te mine, il te ruine. Tu expliques un truc, avec toute la patience qu'il te reste, ton mioche te regarde droit dans les yeux et t'annonce, sûr de lui : C'EST PAS VRAI. Limite tu te demandes si c'est pas lui qui a raison...
    Allez courage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le "cépavré" va m'achever, ils ont vachement d'aplomb à te sortir des trucs comme ça, ça nous destabilise et on ne sait plus si on doit faire les gros yeux ou se marrer comme des baleines.

      Supprimer
  4. lol !!!
    ha !!!! on est tous passé par là ou par d'autres étapes du même genre !!
    y'a aussi le "céquoiçà" et le "pourquoi" même quand tu as déjà répondu à la question, c'est toujours "pourquoi" (à te rendre chèvre untipeu) ?

    même limite, t'as envie de prendre des vacacances "égoïstes" que pour toi tellement tu n'as l'impression de ne faire que râler !!!! oui oui, je m'en souviens !!!

    par contre, jamais connu les problèmes de coucher ... mes filles dormaient 12h par nuit et encore maintenant elles nous font des grasses mat' de dingues le week end !!! de quoi rendre vraiment jaloux nos amis que se lèvent 15 fois par nuit !!! ;)

    bon courage, ce n'est que le début, à chaque âge son lot de "problème" on va dire ... ça passera ... mais quand ?
    lol

    allez courage !! bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement s'il n'y avait pas les couchers difficiles je supporterai plus facilement les petites bêtises tout au long de la journée. Mais là de l'entendre hurler comme ça et de se lever fraiche et dispo à 6h du mat', ça m'use.
      Merci!

      Supprimer
  5. Ici, Chichi, 25 mois, si facile quand il était bébé a pris beaucoup de caractère en peu de temps... Il m'épuise. Il crie de frustration quand je ne le comprends pas (pourtant j'y mets du mien) ou quand je ne fais pas ce qu'il veut.
    Et lui qui était super partageur, maintenant il s'approprie les choses et dit à son frère ou sa soeur "NoooooN à MOI !!!!" (avec la bouche en cul de poule)

    Youhou le terrible two !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En l'espace de quinze jours on a remarqué une montée en puissance du phénomène et ça ne me rassure pas beaucoup. Bon y'a des jours beaucoup plus difficiles que d'autres, j'ai l'impression que de retourner chez la nounou cette semaine a un peu calmé le jeu (paye ton échec -_- )

      Supprimer
  6. Hihi ^^
    Mon petit der' lui fait dans le "Cétamouuuaaaaa" avec la liaison ^^
    Ça dure depuis quelques mois, il aura 2 ans dans une semaine ^^ et le plus grand est aussi dans une grosse période d'affirmation de son caractère pourri !
    Bon courage !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roooh trop mignon la liaison! Merci et bon courage à toi aussi!

      Supprimer
  7. Le pire à mon sens est le 2-3 ans... Après, on arrive mieux à les raisonner. Mais souvent "deuz" prend le relais à ce moment-là (lol) !!! Bref, pas simple la vie de parents !... Il ne faut surtout rien lâcher car il paraît que la façon dont il se comportent à cet âge... c'est en atténué, leur comportement à l'adolescence !!! Je ne sais pas encore... mes filles n'ont encore que 6 ans et 2 ans 1/2... De tout coeur avec toi !... Mymy & Co.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha! oui je l'ai déjà entendu ça aussi... ça promet! (au secours!!!)

      Supprimer
  8. mouahahahah!
    Si tu savais....
    Pour avoir une version 4 ans qui a eu, forcément 21 mois et une version 23 mois(qui a eu la décence d'attendre un peu pour nous saouler), je vais te dire qu'on a pas fini d'en chier des rondelles de carottes...
    La zibourline si mimi commence à se transformer en chipie atomique. Elle sait y faire, en mode adorable chez les autres et mode exclusive cheftaine à la maison. Mais je pense avoir une version un peu plus soft de la chouquette. Après, j'ai donné avec le chevelu, qui lui, selon la psy, a un caractère de dominateur qu'il faut dompter... Allez, une note positive, le chevelu est bcp plus conciliant depuis quelques temps... Oui, quelques temps, genre des mois...Genre, t'en as encore pour un moment...hauts les coeurs bichette!
    Ils ont l'art et la manière de nous faire péter les plombs...Fatiguée, ca m'arrive de beugler à la maison...mognifique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ça m'arrive d'hurler "un peu" mais dès fois j'me dis qu'il vaut mieux que ça sorte comme ça, on va dire que le hurlement c'est pas bien chouette mais que c'est une soupape de décompression. Merci pour tes encouragements ^^

      Supprimer
  9. Arfff... Courage... Le coup du PQ c'est mon chat qui me le fait régulièrement : Très classe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui les chats quand ils étaient petits me l'ont faite aussi avant celle là!

      Supprimer
  10. Je compatis, ma poulette 3 ans me fait tourner en bourrique ! Elle est à peu près sage seule avec son Papa et dès que je rentre c'est l'anarchie, elle n'écoute plus rien, fait son bébé etc...mais j'ai enfin fini par avoir le dernier mot certes en haussant le ton mais du coup elle flippe et se tient à carreau (juste 5 min mais c'est toujours ça de gagner lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ici aussi avec papa c'est moins pire mais parce qu'il est moins à la maison que moi, je pense que ça joue beaucoup. Mais elle n'est pas non plus hyper sage parce qu'elle sait qu'il est moins patient aussi.

      Supprimer
  11. Putain comme je compatis sérieux.
    Mon Crapiot va sur ses 23 mois et il a beau être super mimi, il m'use aussi.
    La nouvelle mode c'est de cracher avec la langue entre les dents (je sais pas si tu visualises le truc de possédé) quand il est pas content. Mais on exige un "'adon" en cas de bêtise.
    Le pq déroulé, j'y ai eu le droit, ils sont pas originaux ces lardons.
    Le feutre sur les vitres, la porte, le rideau, check.

    Maintenant on rentre dans l'aire des peurs. Je pensais être tranquille jusqu'à ses 3 ans, ben qued'. Y'a un piaf qui s'est posé sur sa fenêtre (enfin c'est ce que j'ai compris : "a zazou maman, bébé a peur ! Pas beau zazou ! A plu zazou maman ???"), il m'en a pété une crise pendant 2 jours. Ca a mis mes nerfs à rude épreuve tout ça et j'ai dû faire preuve de créativité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous le "pardon" (et le "s'il te plait" aussi d'ailleurs) ont du mal à rentrer, du coup elle fait volontier un bisous ou un câlin mais bien qu'elle comprenne sa bêtise, y'a rien à faire, elle recommence.

      Pour le coucher, je pense que c'est les peurs aussi qui nous empêchent de passer une bonne soirée mais elle n'arrive pas à nous expliquer de quoi elle a peur par contre.

      Bon courage!

      Supprimer
  12. ha ouais elle envoie du lourd dis donc cette petite!! courage, bientot le taf ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il parait qu'on a décroché la timbale mais comme je n'ai pas vraiment d'éléments de comparaison, je ne sais pas trop encore sur quelle échelle elle se situe ^^

      Supprimer
  13. Bon c'est pas pour te décourager, mais à 2 ans et demi ça devient "c'est moi qui commande"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'elle ne le dit pas encore mais qu'elle le pense déjà très fort ;-)

      Supprimer

Dis moi tout!