mercredi 29 août 2012

Ma bébé c'est ma came à moi

4 jours et demi...c'est quoi? c'est une petite semaine, un mid-week pour faire plus stylé. En vacances c'est précieux, au boulot ça file plus vite que l'éclair. 4 jour et demi c'est toujours trop court sauf quand c'est 4 jours et demi sans ma fille!

Je ne bois pas, je ne fume pas, et je ne me drogue pas non plus (ouh ben dis donc c'est pas une rigolote la Amélie) mais pourtant j'ai ressenti un manque, le manque intense de ma bébé, de son sourire, de sa voix, de son odeur, de ses jouets qui trainent, de son doudou puant et même de ses bêtises...

J'ai cru savoir ce qu'était le manque la première fois où je suis partie en voyage scolaire loin de mes parents (oui ça remonte un chouïa), quand ma petite soeur est partie à plus de 300 bornes pour poursuivre ses études, quand il a fallu qu'avec l'Homme on vive loin l'un de l'autre pour mieux se rapprocher plus tard... mais c'était rien, rien du tout comparer à ça! Peanuts, nada, walou!

La semaine dernière, faute de nounou, il a fallu trouver à caser le fruit de nos entrailles, la chair de notre chair, notre chef-d'oeuvre, notre merveille bref... notre bébé. Parce que l'Homme et moi on devait retourner au taf pour gagner (durement pour lui et "finger in the nose" pour moi) notre pitance. Mes darons, plus communément appelés "papi et mamie" étaient encore en vacances, eux! du coup la solution s'est imposée d'elle même: on a laissé notre fille passer ses premières vacances avec ses grands parents (et sa tata en cadeau bonux).



Bref le dimanche soir ils sont venus la chercher et l'Homme et moi on a un peu transpiré des yeux quand la voiture s'est éloignée (pas trop longtemps parce qu'ils avaient oublié les biberons et donc deux minutes après ils faisaient demi-tour...oui c'est de famille...). Du coup avec Chéri d'amour on s'est dit qu'on allait profité de ces quelques soirées sans notre troisième moitié pour penser un peu à nous. A nous le resto, le ciné, les soirées tranquillou sans timing de ouf à base de bain/ pyjama/ cuisine/ repas/ dodo/ préparation de sac à langer.

Bon je te mentirai en te disant qu'on n'a pas apprécié. On n'était pas stressés, on n'étaient pas inquiets parce qu'on a une grande confiance en mes parents mais on était en état de manque. J'avais qu'une envie c'était de mettre mon nez dans le cou et les frisouilles de ma bébé et de sniffer à volonté... Des junkys en crise j'te dis.

Pour tout t'avouer j'aurai pu aller la voir durant cette semaine mais j'ai résisté, je me suis fait violence parce que je savais que si elle me voyait elle allait leur faire la misère à mes darons. Une fois qu'elle aurait compris que je ne la ramènerai pas ça aurait été l'apocalypse... alors qu'elle était si bien, qu'elle était hyper gentille, qu'elle parlait de nous mais qu'elle n'a jamais pleuré ni appelé maman ou papa (sont cruels ces mômes quand même!). Alors j'ai pris sur moi, j'ai rongé mon frein... En vrai j'ai fait les boutiques et j'ai claqué du fric! (oui remplacer une addiction par une autre addiction c'est moche!).

Cet épisode aurait du durer 5 jours mais, n'y tenant plus, j'ai posé mon vendredi après midi. Vendredi à douze heure zéro zéro je sortais de mon bureau tel Flash l'éclair, je suis montée dans ma "mamanmobile" et j'ai conduit "like a Cullen" jusqu'à chez mes parents. Je suis entrée, elle était en train de manger, elle m'a regardé d'un air ébahi et là j'ai chialé comme une conne, trop heureuse de la revoir, trop émue de la retrouver encore changée. Et oui parce que chez papi et mamie c'était l'occasion de faire plein de découvertes, de gouter à d'autres choses,  d'apprendre des trucs trop chouettes de la boulette. En 4 jours et demi mon bébé champignon avait encore grandit... Ces retrouvailles elles resteront à jamais dans le best of de ma laïfe.

Je ne regrette rien , je suis limite fière de nous... Ma bébé c'est ma drogue à moi, il me faut ma dose quotidienne, c'est juste une question de survie.

Un gros big up à mon papa et à ma maman au passage (et à la tata bonux aussi)


Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. Happy week, happy end, and happy you ;-D !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas pourquoi mais je vois Mickey danser derrière toi là, à l'instant! lol

      Supprimer
  2. Ca fait du bien les week end ou les semaines sans les enfants !! Nous, on en profite à fonds ( en tout, presque 4 semaines sur juillet et aout )et on sort (resto, ciné et tout le reste . Et c'est trop bon mais c pas pour ca qu'on ne les aime pas .
    Au contraire, on les adore encore plus après .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouai mais 4 semaines là je crois que je serai morte desséchée tellement j'aurai chouiné. Mais je conçois bien le fait qu'on pense un peu plus à nous quand on ne les a pas dans les pattes.

      Supprimer
  3. Je te comprends, moi j'adore partir avec mes copines ou en voyage scolaire, mais je ne suis jamais triste de rentrer car je sais que je vais retrouver ma pucinette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et finalement je trouve que c'est le top, apprécier de partir et ne pas regretter de rentrer...le juste équilibre!

      Supprimer
  4. et tu sais quoi dans son sourire béat qui t'a accueilli y avait fifille qui disait que sa maman c'était sa came à elle aussi...
    très meugnon ton post là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui d'ailleurs elle a eu du mal à se détacher de sa came pendant quelques jours, un vrai petit singe ^^

      Supprimer
  5. c'est tellement bon de les retrouver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as raison et maintenant je sais ce que ça fait...

      Supprimer
  6. Je comprends ce que tu ressens : on a un besoin physique et irrésistible de les serrer dans nos bras, de les nourrir, de les courir après, de les changer ! Je suis comme toi, mes enfants sont ma drogue ! Bel article !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis une droguée aussi, que dis-je une shottée!
    C'est notre came, nos tripes... le centre de notre vie!

    RépondreSupprimer
  8. J'adooooore cet article, j'espère que un jour je connaitrai cette drogue :)

    RépondreSupprimer

Dis moi tout!