mardi 13 octobre 2015

Laissez moi vibrer

Lutter contre sa timidité, c'est un combat de tous les jours. Chaque occasion qui se présente est un nouveau défi à relever. Il y a un mois, j'ai récidivé, j'ai osé, j'ai poussé la chansonnette. Je n'en suis pas peu fière, non, j'en suis ultra fière!

Je ne sais pas ce que je vaux, je n'ai aucune prétention à dire ce que je vaux, je chante parce que j'aime ça, parce que c'est une formidable façon de se sentir vivante. Je chante tout le temps, dès le matin, quand j'ai un pied dans la douche, dans ma voiture, en faisant la cuisine, seule chez moi, avec les copines au karaoké, avec ma Chouquette qui a un joli brin de voix...

Quand Emma m'a proposé de participer à un nouveau show Burlesque dans sa chaleureuse région (ndlr LE NOOOOOORD) je lui ai répondu "ouiiiiii!", et je lui ai dit que cette fois-ci, j'aimerais bien chanter. Aaaaaah! la foldingo! Gros challenge, pour moi, ma timidité et mon déodorant anti-transpirant.

Trop tard, ce qui est dit est dit. Il n'y avait plus qu'à trouver la chanson idéale, celle qui raconte une histoire, celle qui capte le public, celle qui plairait à la majorité, celle qui rendrait quelque chose sur une scène parsemé de paillettes, entre deux shows glamour et osés. J'ai pensé douceur et explosion, j'ai pensé retenue et dérision, j'ai pensé folie et poésie, j'ai pensé Bjork et "It's oh so quiet". Après l'aval de mes co-performeuses, c'était tipar pour essayer de m'approprier ce texte qui envoie du bois avec mon charisme qui envoie plutôt des cure dents.

(crédit photo Bobzombie's pics)

J'ai essayé de répéter et de répéter seule chez moi, avec une voix toute cassée, à cause de mes chakras tout fermés (et d'une extinction de voix mal soignée). Et puis je suis partie à Lille, vaille que vaille, pour un week end entre copains sous le signe du burlesque. J'ai fait genre... j'étais pétée de trouille. J'avais pourtant ce besoin énorme de faire un truc complètement dément, qui sorte de mon quotidien, qui me ramène à moi.

Nous sommes arrivées dans cette petite salle que nous nous sommes vite appropriées. J'ai couru dans la première pharmacie venue et je suis tombée sur ZE choupi pharmacienne qui m'a donné les petites pastilles miracles qui ont dénoué ma gorge en quelques heures. J'ai voulu chauffer ma voix, faire comme les "pros", à peu près, pour éviter les couacs. Je me suis planquée dans les toilettes parce que t'as l'air franchement con à faire des brrrrr, des zzzzzzzziiii et des lalalala devant des gens que tu connais depuis deux secondes et demi.

La team de choc avec Harmony, notre grande prêtresse de l'effeuillage burlesque, en premier plan

Et puis je me suis mise au fond de la salle parce que tout le monde a eu envie de faire pipi. Le trac, chez les filles, ça rétrécie la vessie #NousNeVoyonsPasDautresExplications

J'ai passé un peu de temps sur le maquillage et la coiffure. Je voulais au moins être juste dans le look à défaut d'être juste dans la voix. J'ai aidé les copines. J'ai testé le micro une fois, deux fois pour être sûre et je n'ai jamais autant douté de ma vie... enfin pas depuis le dernier oral que j'ai passé... il y a maintenant 10 ans. Mais ce soir je n'étais plus Amélie mais Purple Poppy.

---------------------------------------------------------------------

Un brouhaha vient de la salle, les gens arrivent, ils arrivent nombreux, les numéros s'enchainent et je me retrouve là, sur mes talons aiguilles, devant un parterre d'yeux écarquillés. Les copines sont en coulisses, sauf Cynthia qui me soutiendra du regard et à grand renfort de bulles pendant 3 minutes et 37 secondes.

(crédit photo Bobzombie's pics)

Ma voix sort, ma main tremble et les copains au premier rang le voit. Je n'arrive pas à  la retenir de trembler mais je tiens le cap. C'est fait! Je l'ai fait! Je m'échappe de la scène sous les applaudissements. C'était bref et intense et il me faudra quelques secondes pour réaliser ce qui vient de se passer.

J'écrirai ce sms à ma mère:

"Maman, je viens de chanter devant tout un public et on m'a applaudit. J'ai eu le trac. J'ai tremblé mais j'y suis arrivée. Bisous"


 Et elle me répondra:

"Je dis Bravo à Purple Poppy! Gros bisous"

Comme quoi, même à 32 ans, on a encore besoin de la fierté de ses parents.

Merci à mes amis qui m'ont encouragé, défié et soutenu comme jamais. Merci à mon déo d'avoir tenu le choc. Merci à ma colle à faux cils de ne pas m'avoir lâché entre deux "zing boum". Et merci la vie de m'avoir collé ce grain de folie!




*La minute placement de produit*

Mais surtout merci à Lady's Secret d'avoir sponsorisé le confort de mes pieds pendant le show!

J'ai testé pour toi "No pain", les petits coussinets pour talons en imitation cuir pour plus de confort, "No hurt" des petits pads à mettre sur les points qui pourraient blesser tes pieds et "No scratch" des semelles antidérapantes pour éviter que les petons se ratatinent au bout des chaussures quand on est haut perché. Je te recommande tous ces produits à 200%. La preuve, mes pieds en sont sortis indemnes et les oreilles des spectateurs aussi... jusqu'à preuve du contraire. On me dit dans l'oreillette que les ORL de Lille n'ont pas été plus consultés suite à mon passage dans cette contrée. Ouf!


Ami(e) timide ne doute jamais de toi, défie tes limites, encore et encore, jamais tu ne le regretteras! 









Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. j'ai vu les photos sur insta je suis super admirative de votre groupe, j'adore ce que vous osez et surement moi je n'oserai jamais ;)

    RépondreSupprimer
  2. encore bravo et longue vie à Purple Poppy !!

    RépondreSupprimer
  3. j'adoooore cette chanson ! et oh combien je te comprends pour le chant ! je chante tout le temps aussi ! (des années de comédie musicale dans ma jeunesse m'ont contaminée je pense) ... les filles me disent parfois tais-toi mama non mais oh ! parce que je chante tt le tps par dessus les musiques !
    sinon j'adoooore cette chanson très bon choix ! trop dommage qu'on n'ait pas la vidéo !!!
    en tous les cas ce ne sera pas la dernière à mon avis, tu vas vite y prendre goût :) bravoooo

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Amélie!!! Je suis vraiment heureuse pour toi. Combattre sa timidité de la sorte, moi je suis admirative. En plus la chanson est géniale (et super difficile à chanter), tu l'as vraiment bien choisie et chantée (j'avais vu ta vidéo sur FB).

    RépondreSupprimer

Dis moi tout!