lundi 10 août 2015

Le Pays des Écrins... somewhere over the rainbow

Pour arriver jusqu'au pays imaginaire, il m'aura fallu prendre le train de nuit. Partie la veille depuis Paris, je me suis réveillée alors que le train longeait le lac de Serre Ponçon sous le soleil levant. Le séjour promettait d'être un délice pour les yeux et pour l'esprit. Alors que le train arrivait dans la petite gare de L'Argentière-La-Bessée, je me promettais de laisser tous mes soucis sur ma couchette et de profiter de ces deux jours de découverte sous le soleil et la protection du Mont Pelvoux.



Le Pays des Écrins est un regroupement de 9 communes logées au coeur des Hautes Alpes et tout contre le Parc National des Écrins. Armée d'un sac à dos suréquipé en maquillage waterproof, crème solaire et autres indispensables à la survie d'une wonderpoof en montagne, je suis partie découvrir ce petit coin de paradis où paysages grandioses et convivialité de l'autochtone sont indissociables.

Première étape nécessaire de mon périple: la résidence Le Glacier Blanc, située dans la commune de Pelvoux, pour déposer mes affaires, prendre une bonne douche salutaire et un petit déjeuner d'enfer! L’accueil familial, l'ambiance rustique et cosy font de l'endroit le lieu de vie incontournable du village. On passe la porte et on s'y sent juste bien... Je m'installerai dans un petit studio avec tout ce qu'il faut, je bronzerai sur un joli balcon sans vis à vis et avec une vue superbe, je me réveillerai avec le bruit de l'eau qui coure et des cloches qui tintent au coup des vaches, je mangerai un délicieux repas concocté par Erwan qui m'a fait l'honneur de son fameux tartare préparé à table et de sa recette secrète de tarte au chocolat macaronnée. Les vacances, les vraies, elles ont un petit pied à terre à Pelvoux.

 

La spécialité de la maison!

Orgasmique!



Et pour profiter à fond des décors grandioses que nous offre la région, rien de tel que le trail! Oui oui, la course à pieds mais en montagne. Moi et ma nouvelle passion pour le running étions au taquet, malgré une nuit entrecoupée par les roulis saccadés du train de nuit. Marion et Muriel nous ont initiées, moi et ma compagne de voyage, la jeune et jolie Solène du blog Solcito, à la pratique de leur sport favori. Entre effort et émerveillement je ne doute pas une seconde de leur addiction quand elles me disent avaler les kilomètres, happées par les paysages qui défilent sous leurs baskets. Et pour le trail c'est tout juste ce qu'il faut: une bonne paire de baskets et de la persévérance (une bonne crème solaire, une casquette, des lunettes et un peu d'eau seront aussi bienvenus). Merci à ces deux supers nanas de nous avoir fait découvrir le site du col de la Pousterle avec enthousiasme et humour. C'était un joli matin au Pays des Ecrins qui commençait merveilleusement bien.


Solène du blog Solcito, toujours de dos ;-)





Marion et Mumu, jolies et sportives 





Et après l'effort, le réconfort à l'hôtel restaurant l'Aiglière, à Puy Saint Vincent, où nous avons été copieusement reçues. David Fournel, directeur de la "Station de trail" qui nous a accompagné, nous a expliqué que le Pays des Ecrins bénéficiait de ce label pour garantir aux passionnés des parcours balisés, des hébergements et autres lieux trailers-friendly pour passer un séjour sportif mais confortable dans la région. La station de trail des écrins c'est 15 parcours permanents, 5 ateliers pour se préparer, 300 kms au total, balisés, du vert pour les plus faciles, au noir pour ceux qui aiment avoir mal aux cuisses et pas que. Vivement que je m'améliore sur le plat pour faire de chouettes parcours en montagne. Les points de vue uniquement accessibles à pieds sont la plus belle des récompenses. Le pays où on nourrit son corps, son esprit mais où on se dépense aussi.

 

Pour le parcours de trail suivez la flèche rouge!

L'heure sera ensuite à la visite, et plus particulièrement à la découverte du patrimoine hydroélectrique de la région qui compte 11 sites aménagés pour faire comprendre l'importance historique et économique de ces infrastructures. La  centrale de Claux, toujours en activité, est l'un des plus beau témoin de cette richesse. Voilà un lieu idéal pour sensibiliser les enfants à l'histoire et aux énergies renouvelables. Le site est aménagé avec des éléments d'exposition clairs et ludiques à destination des plus jeunes mais les parents en apprendront aussi beaucoup. Moi j'en suis ressortie beaucoup moins bête qu'avant.







La suite du programme de déroulera au grand air avec une vue magnifique sur le Mont Pelvoux (qui culmine à 3946m, ouai, c'est pas du massif de tapette), le Glacier Blanc et le Glacier Noir depuis le lieu dit du "Pré de madame Carle". Ici nous entrons dans le Parc National des Ecrins et la montagne ça se respecte, donc on ne cueille pas les jolies fleurs et ça se gagne, donc on se munit d'une bonne paire de chaussures de marche. Le lieux est majestueux, magique, magnifique et le soleil qui nous a accompagné toute la journée mettait en relief chaque facette de ce paysage à couper le souffle. J'aurai pu y rester des heures, j'aurai pu y rester toute la vie... mais la journée touchait à sa fin et il fallait rentrer se reposer car le lendemain la journée promettait d'être mouvementée.








Sailor Moon all over the world
















Après un petit dej' de compet', toujours accompagnée de ma co-voyageuse, avec qui j'ai eu le plaisir de sympathiser (c'est à dire de boire l'apéro), nous sommes parties en direction des anciennes mines d'argent de L'Argentière-La-Bessée, où, armées de nos polaires ultra glamours et de casques (dont je comprendrai très rapidement l'utilité), nous avons pénétré le ventre de la terre. Le guide nous entraine alors dans les galeries où plutôt "les tunnels du temps" parce qu'à chaque époque, depuis le moyen âge, les hommes ont exploité la montagne à la recherche du précieux pour "battre monnaie". On découvre alors les différentes techniques utilisées au fil du temps pour extraire le minerai, tout en s’imprégnant de l'ambiance fraiche, humide et intrigante de l'endroit. Un sortie culturelle et expérimentale comme je les aime, on se met à la place de ces hommes qui ont travaillé sous terre à la lueur des bougies, sans casque pour protéger leur tête des parois trop basses (tu sens la fille qui a testé l'utilité de cet ustensile très seyant?) Toi, mon ami, le grand, si tu tiens à ton scalp, mets ton joli casque et attache le avant de suivre le gentil guide dans les boyaux de l'enfer. Non, en vrai , c'est vraiment cool, ça plaira à toute la famille à coup sûr!




Glamour Toujours!








Ohlala! C'est pas tout ça, mais une fois la lumière au bout du tunnel retrouvée, il faisait un peu faim. Et notre attachée de presse adorée (Gaëlle pour ne pas la nommer) nous a emmener dans un endroit choupi comme tout, où on mange bon, bio et healthy, nommé Au Petit Plat. J'ai été délicieusement surprise, car si les plats proposés ont l'air simples de prime abord, les saveurs sont vraiment au rendez vous et très recherchées. Pour se régaler, tout en mangeant sainement, n'hésitez pas à passer la porte de ce petit endroit coloré et osé.

Et avec un esprit sain dans un corps sain, on teste quoi aux Pays des écrins? Les sports d'eaux vives bien sûr! Ne te gausse pas, toi là bas, dans le fond... oui je suis montée dans un rafting! Oui j'ai appris à me servir d'une pagaie! Non mais dis donc, je ne suis pas juste adroite sur des talons, j'y suis aussi dans une embarcation pneumatique instable, dévalant au milieux de rochers menaçants, sur une eau à 7 ou 8° maximum... ou presque. Un grand merci à Rafiki Nature pour cette première expérience qui ne sera surement pas la dernière. Sécurité, bonne humeur et totale éclate sont les maitres mots des moniteurs. Les enfants peuvent participer au parcours familial à partir de 5 ans, et après une première partie riche en sensations, une petite pause gouter vous sera proposée avec jus de fruits et chamallows grillés... what else? La deuxième partie du parcours, plus calme, sera l'occasion de profiter des paysages et de la nature environnante. C'est la sortie en famille à ne pas manquer! Déguisés comme des petits pingouins, équipés et formés aux règles de sécurité de base, vous n'aurez plus qu'à vous laissez guider et tremper. Let's go!

 

Miss Rafting 2015 et sa première Dauphine





Gros starkiffe au bord de l'eau!



Quoi de mieux pour se remettre de ses émotions qu'un petit hammam entre filles? Et bien c'est possible, dans le joli village de Champcella, à l'institut Amaneï. Bienvenue chez Régine, qui a installé son établissement tout mimi, tout cosy, sur sa propriété. On passe la porte et déjà on se sent mieux. Accueillies par son joli sourire, nous avons sauté dans nos maillots pour profiter des bienfaits du hammam et du savon noir. Un merveilleux moment de détente entre nanas, suivi d'un gommage prodigué par la maitresse des lieux ainsi qu'un petit soin à l'huile d'argan pour repartir toute douce et complètement détendue. Mesdames profitez de vos vacances pour une petite parenthèse bien être et laissez le sourire et la bonne humeur de Régine vous irradier, vous en ressortiez requinquées.

 





C'est dans un sentiment de plénitude que nous redescendons jusqu'à L'Argentière où il sera bientôt temps de reprendre le train... mais hors de question que ça soit le ventre vide! Une petite halte gourmande au restaurant Le Kiosque s'est alors imposée. Et là, on ne compte plus les calories, on se fait plaisir, c'est gourmand et généreux! Mention particulière pour la décoration chaleureuse de l’endroit. On s'y sent vraiment bien avec un peu beaucoup de fromage dans l'assiette et un verre de vin. C'était l'endroit idéal pour se rassasier de bons produits frais et locaux avant de repartir, l'estomac et le coeur plein de souvenirs.

 

Le train arrive. Je déteste les au revoir sur les quais de gare. Avec Solène nous remercions chaleureusement Gaëlle pour sa gentillesse, sa disponibilité et sa réactivité qui ont fait de notre séjour une audacieuse mise en bouche. Merci de m'avoir permis de revoir et de revivre la montagne, j'avais presque oublié comme c'était bon et apaisant.

Amélie will be back au Pays des Ecrins, c'est certain! #ComingSoon


Et pour se programmer un petit séjour, toutes les bonnes adresses et les bons plans sont sur le site internet du Pays des écrins.





Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Wouahhh, j'ai lu jusqu'à la fin! Et les photos sont magnifiques. Je ne connaissais pas du tout cette belle région.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fallait que je vous la fasse découvrir à fond! J'ai adoré!

      Supprimer
  2. Bah écoute ça donne super envie! Je t'aurai bien accompagnée au pays de la plénitude lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est bien là bas, c'est bon pour ce qu'on a!

      Supprimer
  3. Quelle belle aventure! Ca me donnerais presque envie!!!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai découvert ton blog très sympathique tout à fait par hasard en cherchant des avis sur la fameuse "brosse magique" et je tombe sur cet article. C'est magnifique et je suis très heureuse de l'éloge que tu fait de cette magnifique région ! Pour moi j'ai franchi le pas et j'y vis depuis presque 4 ans et je suis à 10 minutes de l'Argentière ! Belle coïncidence ! J'ai été très heureuse de lire ton article qui me donne encore plus envie de redécouvrir ma région ! Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance d'habiter cette belle région! J'en serais presque jalouse.

      Supprimer
  5. Quelles superbes vacances !
    Ca donne envie de partir :)
    Dixit : la fille qui vient tout juste de revenir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est ça le truc chiant avec les vacances, ça a toujours une fin.

      Supprimer

Dis moi tout!