lundi 2 février 2015

Terrible Terrible Terrible... Terrible 3 quoi!

Je mentirais en te disant que c'est aussi terrible que ça en a l'air, je mentirais aussi en te disant que ce n'est pas si terrible que ça en a l'air. C'est affreusement relou épicétout!

Peut être que je ne me décourage pas aussi vite qu'avant, parce que nous y sommes déjà passés il y a un peu moins d'un an, parce que maintenant nous avons des armes, parce qu'il faut s'y résigner et accepter d'en passer par là. Mademoiselle a du caractère et elle a de qui tenir, nous ne nous étonnons donc pas de ses émotions excessives, de ses colères et de ses frustrations gargantuesques. C'est juste que nous nous étions peu à peu réhabitués à une certaine sérénité. La vie était devenue tellement plus facile et tellement plus douce, que nous avions vite perdu l'habitude de négocier, d'appréhender, de préméditer. Nous allions de l'avant, j'étais fière de ma petite fille qui avait passé l'étape de la rentrée des classes les doigts dans le nez!

Mais la fatigue de l'école aidant, ce fichu hiver où on se dépense un peu moins dedans, les absences répétées de son papa qui a un travail prenant, toutes ces petites choses du quotidien, mises bout à bout, on réveillé le mini dragon.


Les colères sont toujours aussi explosives mais plus courtes, on arrive désormais à les calmer rapidement. J'ai toujours peur qu'elle se fasse mal quand elle se laisse tomber par terre, qu'elle met des coups de pieds dans les murs, quand dans la voiture elle jette sa tête en arrière. Je la protège, je la rassure, je l'aide à chasser la vilaine grosse colère. Un gros câlin et ça repart jusqu'à la prochaine frustration.

Un rien la vexe et surtout l'échec. Un verre d'eau renversé sans le faire exprès et c'est le drame. Il faut vite désamorcer la crise sinon ça sera de plus en plus dur de l'en sortir. J'en ris, je dédramatise beaucoup mais faire face au comportement enfant n'est pas toujours évident.

Les gens pourraient me trouver chelou de serrer très fort dans mes bras ou de réconforter une petite fille qui vient de me traiter de "maman trop nulle", de me dire qu'elle ne voulait plus de moi, que j'étais moche. J'en suis consciente et je m'en contrefous. J'ai appris toute seule à gérer ses colères, à canaliser toute cette violence qui sort d'un tout petit bout de 2 ans et puis 3 maintenant.

J'ai lu, beaucoup, du Filliozat, du Gordon. J'ai cherché à comprendre, je me suis remise en question et je le fais toujours car ce qui fonctionnait hier ne fonctionne plus forcément aujourd'hui. Finalement ça doit tenir à ça d'être parent: s'adapter, composer avec le caractère de nos petits humain, évoluer et apprendre à leur contact... devenir moins con au fil du temps.

C'est bien connu, avant nous avions des principes et maintenant nous avons des enfants. #ParentsOfDragons



Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires:

  1. Quoi, c'est pas fini à 3 ??! ça continue ?! Gloups
    En tout cas bravo de savoir comment calmer ta Chouquette, moi j'avoue je patauge bien par moment... pour les 2...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne réussis pas à tous les coups, mais disons que je panique un peu mois qu'à l'aube de ses deux ans.

      Supprimer
  2. Hoooo non! Dis moi pas qu'après le terrible 2 il y a le terrible 3?

    RépondreSupprimer
  3. Je crois qu'on vient de passer la crise du terrible3.....celle du2 ayant été assez soft, j'avoue que j'ai eu du mal à etre toujours zen et à savoir comment réagir...il a fallu du temps pour savoir comment lui faire comprendre en douceur qu'on avait le droit de tout dire mais pas celui d'étre impoli ou irrespectueux, qu'on avait le droit de ne pas étre d'accord mais qu'il fallait aussi respecter les besoins de l'autre......des cris(parfois aussi de mon coté car au fond j'étais en colére contre moi méme de pas réussir a l'aider a canaliser ses coléres), des pleurs....et puis on a fini par déjouer les situations qui le mettait en colére (notament se laver seul....pourquoi?alors quil le fait depuis des mois tout seul)...et pour finir, on a fait ensemble un tableau genre semainier :les jours ou il n'y a pas de colére il dessine un bonhomme qui sourit, les jours ou ca a ete plus difficile il dessine un bonhomme qui est triste.....il est de plus en plus fier de voir qu'on arrive souvent a trouver une solution ensemble.....tout en étant bien d'accord que la colére est saine et normale c'est juste les maniéres trop violentes de l'exprimer qui sont dures ....je crois que je ne me serai jamais autant questionné que depuis que je suis maman....courage a toutes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça c'est vraiment un chouette conseil que tu nous donnes là! De faire des petits bilans comme ça, de les visualiser, c'est une super idée. Merci

      Supprimer
  4. Aarhhf. Je pense que ce sont des périodes, des cycles, quel que soit l'âge de nos enfants (même si en grandissant ils nous montrent différemment leur frustration et heureusement !).
    En tout cas moi je trouve que tu réagis super bien. Prendre ta fille dans les bras est une bonne idée/solution. Ça la rassure, ça la "contient" (elle et sa colère) et ça la calme sûrement. Alors bravo ! Et bon courage ! L'hiver est presque fini (mais si !) et ta Chouquette pourra bientôt se dépenser dehors, et toi aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, vivement qu'ils puissent courir à n'en plus pouvoir dehors!

      Supprimer
  5. J ai mis du temps à comprendre ma grande fille et L arrivée de la seconde n à rien facilité car cette dernière était "plus facile" à gérer... Mais je commence à apprendre à la cerner, parfois je tombe à côté et je me énervé on S énerve et c le crash... Et puis ya la peur de mal faire de créer des dégâts insurmontable... Mais je vis avec c ça être maman non ?! Merci Amélie J adore te lire ta sincérité me met toujours du baume au coeur car je me sens moins seule... Et cela sans même te connaître ! Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dur de ne pas se mettre en colère pour nous aussi, quand la journée a été difficile et qu'ils nous poussent dans nos derniers retranchements. Nous ne sommes pas des machines, ils le voient bien que nous sommes aussi vulnérables et c'est important pour eux de le savoir.

      Supprimer
  6. je ne pense pas qu'il y est un terrible en fonction de l'age... c'est avant tout à mon sens une question de caractère, d'enfant, de période. ma fille qui a maintenant 7 ans a des phases..... des moments ou elle est adorable et d'autres ou c'est un vrai démon. ça va dépendre aussi de sa fatigue...... et d'autres paramètres. tu as au moins trouver la façon de la canaliser ce qui est déjà un bon point. bon courage pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, il y a des phases. La différence c'est que les frustrations ne sont pas les mêmes à chaque âge et la compréhension non plus. A 3 ans c'est un peu moins difficile aussi car les enfants arrivent à mieux verbaliser et nous à mieux communiquer avec eux. Après la rébellion, elle sera toujours là...

      Supprimer
  7. Merci pour ton témoignage.
    Je suis dans le même cas avec n°2 et je suis souvent désarmée, voire je redoute les sorties seules avec les 2. Il a du mal à gérer sa frustration, il entre dans des colères noires. Tous les jours à la crèche il me rapporte qu'il est très câlin MAIS il a ENCORE fait des crises pour des bêtises...
    Tu me conseillerais quoi comme lecture?
    Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseillerai l'éternel "au coeur des émotions de l'enfant" de Filliozat qui est peut être celui qui m'a le plus mis sur la piste. On se met à leur place et on les comprend un peu mieux. Courage!

      Supprimer
  8. Hé ben, vivement dans 12 ans tiens... Krkrkrkrkrkr!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en parle pas! Elle serait bien capable de se faire percer la langue lol

      Supprimer
  9. Ah, ah, j'adore ton hashtag #ParentsOfDragons ^^ Ici aussi ma Pimprenelle de 3 ans se transforme parfois en dragon, avec des colères terribles (bien plus dures à gérer je trouve que le fameux terrible two). Là on savoure une petite phase d'accalmie et de douceur (ça ne va pas durer, c'est sur ^^)

    RépondreSupprimer
  10. ahlala c'est rude ces crises... nous c'est vraiment quand elle est complètement HS, et pareil c'est puissant...Et on en ressort lessivés.
    On est des héros quand meme, nous parents non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ils savent trouver tous les moyens pour nous épuiser. Il faut se dire qu'on en ressort aussi plus forts, non? #MaisSi

      Supprimer
  11. Quand Chichi me dit que je suis méchante ou moche, je lui dis qu'il a raison, que je suis trèèès méchante et trèèès moche et aussitôt après, il me répond "Mais non maman, tu es un petit peu mosse et beaucoup belle" ou "mais non maman, tu es zuste un peu méssante"

    Enfin bref, je te comprends car Chichi a également un très fort caractère et j'ai de plus en plus de mal à supporter les cris ou trop de bruit. 3 enfants qui me parlent fort tous en même temps et j'ai l'impression de devenir folle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il est quand même super mignon Chichi. La mienne voulait changer de maman, j'ai voulu qu'on aille lui en choisir une autre plus gentille et elle s'est rétractée, finalement elle voulait me garder ;-)

      Supprimer

Dis moi tout!