mercredi 28 janvier 2015

L'incommensurable bordel #EnquetesImpossibles

Pourquoi? Comment? Fort est de constater que les petits êtres humains qui peuplent nos maisons de parents ont à coeur de vivre dans un barrouf indescriptible.

J'ai tenté de mener l'enquête, de sonder les méandres de leurs esprits tortueux mais je crois avoir échoué. Je pensais naïvement qu'en trouvant la réponse à ces questions, nous trouverions ensemble une solution et que l'ordre et le vide régneraient dans nos maisonnées.

Je soupçonne juste les mômes d'avoir envie de nous faire péter un plomb, à force de répéter cette phrase, qui résonnera chaque week end dans les chambres d'enfants de France et de Navarre: "Range ta chambre!"

J'avais d'ailleurs déjà abordé le sujet dans cet article qui était censé rasséréner mon esprit une fois écrit, mais que nenni! Nous devons nous rendre à l'évidence, parents, nous échouons lamentablement. Pourtant quand nous étions petits nous n'étions pas grands nous étions aussi bordéliques qu'eux... nous avons survécu et nous sommes devenus des adultes raisonnables... ou pas. Dans tous les cas, nous qui avions autant détesté le rangement, ne l'aimons pas plus aujourd'hui et si nous sommes capables de nous forcer à ranger notre propre waï, ce n'est pas non plus pour remettre en ordre celui de nos mouflets.

La meilleure des hypothèses qui me vient à l'instant (et qui n'arrange guère ma frustration de ne pas habiter dans une des pages du catalogue Ikea)(mais si tu sais des jolies pièces colorées et bien rangées) c'est que ma Chouquette doit se sentir bien et apaisée dans son bordel! Tout le contraire de ma situation actuelle en fait. Qu'une maison vive, qu'elle ne soit pas figée dans le temps, soit! Mais que nous ne puissions même pas aller ouvrir la fenêtre de sa chambre sans risquer de s'ouvrir la plante des pieds sur le sac à main d'un Pinypon, je dis non!

(état de la chambre de Chouquette à l'instant T... situation critique mais encore gérable)
Je pense sincèrement qu'elle se sent bien dans une chambre envahie de doudous, de poupées, de puzzles et de légos jonchant les meubles, son lit et le sol... tellement que je la retrouve souvent endormie sur des cubes ou des trucs bien pointus. Et à moins qu'elle ait eu une formation de fakir en petite section, je ne vois pas de quelle manière un être normalement constitué pourrait supporter de s'assoupir sur des morceaux de plastique aux arrêtes saillantes.

Quel est donc alors ce bien être et ce plaisir qu'ils ressentent dans leur petit bazar parfaitement bien étudié? Parce qu'il y aura toujours les mêmes jouets sur le tapis, toujours la même barbie coincée derrière la porte, toujours la même peluche dans le berceau du poupon et toujours les mêmes fichues pièces de ce fichu puzzle dans ses draps.  C'est son petit monde, son repère et je crois que contre ça, à part ronchonner tous les samedis, avant l'hebdomadaire passage d'aspi, il n'y a vraiment rien à faire.

C'était Amélie Epicétout, en direct de la casa pour une nouvelle édition d'Enquêtes impossibles! A vous les studios!


Dans les studios on retrouve d'autres enquêtrices de l'impossible :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Lol moi je suis aussi bordélique que ta fille ! En fait ce n'est pas que je n'aime pas ranger, c'est que je n'aime pas ranger une maison qui est déjà rangée ou presque. J'aime pouvoir voir la différence entre le avant et le après. A une époque en complément des gardes d'enfants je faisais des ménages et b'hein j'étais bien plus satisfaite de mon travail chez des gens où régnait le bordel que chez des gens où tu avais l'impression qu'ils avaient fait le ménage avant ton arrivé et chez lesquels je m'ennuyait car il fallait que je reste les 2h pour lesquelles j'étais payées et chez qui j'avais fini en 3/4 d'heure 1h !

    RépondreSupprimer
  2. Oh mon Dieu le bordel, seuls 2 pièces sont épargnées chez nous : Les chiottes (normal puisqu'elle n'utilise pas cette pièce) et sa propre chambre ! Madame Lily J ne joue JAMAIS dans sa chambre, elle préfère le salon, le couloir et la salle de bain (je ne te raconte pas le chantier qu'elle y fout, ma salle de bain n'a rien d'un temple du cocooning, c'est plutôt le lieu d'expression libre de Lily J et nous n'avons pas les mêmes goûts). Elle joue parfois dans ma chambre, sur mon lit mais c'est si j'y suis, sinon elle n'y va pas, c'est comme ça qu'il m'arrive de m'endormir à côté d'un livre de T'choupi ou de m'allonger sur un jouet qui chante ! Mais sa grande spécialité, c'est de profiter de mon absence temporaire (pause pipi) pour renverser les légos, les pastilles du Colorino, les cartes du Mémory sur le tapis, y mettre un grand coup de pied et se tirer pour verser le dentifrice dans le lavabo...

    RépondreSupprimer
  3. les joies d'être maman :-) Nohlann 16 mois en fou partout ds le salon je pense que c'est inscrit en eux en fait un reflexe en somme mdr

    RépondreSupprimer
  4. Je crois qu'ils sont surtout bordéliques (j'ai la même à la maison).

    RépondreSupprimer
  5. Ici les filles sont pareille elles sortent et quand il faut ranger elle râlent,mais elles le font nan mais oh lol Bon j'avoue parfois je les aident sinon on en a pour un bout de temps

    RépondreSupprimer

Dis moi tout!