lundi 1 septembre 2014

Flash Back

Depuis trois semaines, Chouquette n'est plus la même petite fille.

Ça a commencé par des petites questions qui finissent toujours par les mêmes mots: "quand j'étais bébé?"

"C'était à moi ça maman, quand j'étais bébé?"
"Il est où mon lit quand j'étais bébé?"
"Y sont  où les photos quand j'étais bébé?"

Et puis il y a ce truc qui nous énerve mais auquel elle semble s'accrocher: elle prend désormais une petite voix de dessin animé... elle fait mine de parler comme un bébé. Ouh, ce que ça m'agace! Elle prend bien soin de ne plus articuler et de ne plus construire ses phrases comme elle savait si bien le faire. On assiste, incrédules, à son petit bond en arrière.

Elle est devenue très pot de glue avec nous. Elle panique dès que papa ou maman manque à l'appel. Elle veut beaucoup de câlins, redevient plus proche de moi et délaisse un peu son papounette d'amour, celui dont elle ne se passait plus il y a quelques jours. Dès qu'on fait les gros yeux, qu'on la met à la sieste ou à l'heure de se coucher; elle se met à pleurer. Ma petite monstresse a laissé au placard son caractère bien trempé.

Elle ne veut plus rien faire seule, elle nous dit que c'est "trop dur". Tout ce dont nous étions si fiers, elle s'applique à nous le faire oublier. C'est comme si elle ne voulait plus être une grande de 3 ans.

Et je la comprends ma Chouquette. Tous ces gens bien attentionnés qu'elle croise et qui lui rappellent à chaque instant que l'école c'est bientôt, que maintenant elle sera avec les grands, qu'il va falloir être sage, écouter la maitresse et bien travailler, qu'il faudra aller à la cantine, qu'elle va jouer avec les copains à la garderie, qu'il faudra bien faire la sieste l'après midi, qu'elle ne pourra pas garder doudou près d'elle toute la journée, que maman ne viendra que le soir la chercher... Ça fait beaucoup de chose à assimiler dans une petite tête de Chouquette.


L'air de rien, sous ces petits mots qui se veulent gentils et prévenants, sous ces banalités entre amis, entre voisins et en famille, la pression monte et monte sous ses bouclettes.

On tente tant bien que mal de la rassurer, mais je crois finalement que les parents sont peut être les plus maladroits à ce jeu là. Comment la préparer, comment lui expliquer, comment la jeter dans le grand bain sans lui en parler? Et je me surprends encore à lui dire: "Arrête de parler comme un bébé car la maitresse ne te comprendra pas!" Allez maman, remets une petite couche de patate sur la purée!

Ma petite cocotte minute à couettes va bientôt exploser...

On a lu des petits livres sur la rentrée et coller des autocollants fort jolis et colorés. Elle a mis des images sur des mots et je l'ai senti un peu apaisée. Elle me dit que la récré c'est bien, et qu'elle veut y aller ( ♥ )

Je sais que ces phases de régressions sont des passages obligés avant de repartir du bon pied. Je n'étais pas particulièrement pressée, mais finalement, pour son bien, j'ai hâte d'être à demain, de désamorcer cette petite bombe qu'est la rentrée. On est un peu triste de les voir grandir mais on l'est encore plus de les voir se le refuser.

Tu as le droit de grandir ma petite poupée, tu verras c'est super cool la récré!



Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. le quand jétais bébé je l'entends depuis longtps lol elle me dis quand jétais bébé tu me portais comme ca j'étais dans ton ventre j'avais des couches... ca change vite ces petits bouts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on ressent un peu de nostalgie dans tout ça.

      Supprimer
  2. Ah ouiiiii mais c'est carrément trop ça aussi chez nous, c'est dingue ! Tout y est c'est hallucinant. Elle met du maman dans chaque phrase, chaque question (et dieu sait combien elle en sort à l'heure). Je n'avais pas vu ça sous l'angle de la régression post rentrée mais maintenant que tu en parles c'est flagrant. Merci pour ce précieux éclairage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ;-) ça ne m'a pas sauté aux yeux tout de suite non plus.

      Supprimer
  3. Et demain soir elle aura vécu un million de choses et ne voudra même pas vous les raconter !!!
    Bonne rentrée petite chouquette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement elle nous a raconté pas mal de truc mais je pense qu'elle en a vécu un million d'autres.

      Supprimer
  4. C'est bizarre ce comportement, je ne connaissais pas.
    Oui vite que ça passe que vous soyez tous rassurés.
    Elle a l'air top cette pepette je me fais pas de soucis pour son intégration (même si je ne la 'connais' pas :)).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant tout se passe bien et on récupère petit à petit notre Chouquette telle qu'on la connait ^^

      Supprimer
  5. Je croyais que la chute du billet serait l'annonce d'une grossesse :-P
    Sinon, oui, ils sont chiants les gens à rabâcher cela aux enfants. En même temps, c'est parce qu'ils ne savent pas quoi leur dire d'autres ...
    Chichi a de la chance, personne ne l'a saoulé avec l'école cette année. Je lui ai juste rappelé la semaine dernière qu'il allait falloir y retourner, avec une autre maîtresse et d'autres enfants qui ne sont jamais allés à l'école sauf E. et L. qui étaient dans sa classe l'année dernière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai aimé t'apprendre une jolie nouvelle Anabel mais ce n'est pas encore pour maintenant ;-) Sinon je pense que l'effet première rentrée y fait beaucoup.

      Supprimer
  6. Tiens la petite voix c'est rigolo, la fille de ma cousine (qui a le même âge que Chouquette et fera sa première rentrée demain), parle aussi avec une toute petite voix super aiguë depuis 2-3 semaines !!! Bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dingue ce toc qu'ils prennent. J'ai trouvé ça rigolo deux jours, après on s'en lasse très très vite.

      Supprimer
  7. ah c'est vrai tout ca, on leur parle comme s'ils comprenaient tout parfois, on oublie vite de se mettre à leur niveau... en meme temps la vie c'est aussi ca des changements par milliers :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'ai de la chance elle s'adapte assez vite aux changements la miss.

      Supprimer
  8. Oui j'ai l'impression que c'est un classique ce comportement, on y avait aussi eu droit mais tout était très vite rentré dans l'ordre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je le vois, tout est en train de revenir à la normale ici.

      Supprimer

Dis moi tout!