lundi 29 septembre 2014

J'vous l'dis quand même...

 Prendre un raccourci et traverser un parking pour éviter un feu.

 Courir en talons hauts pour attraper son train de peu.

 Arriver Gare de l'Est, se prendre un latte au Starbucks du coin.

 Retrouver les copines une gare plus loin.

 Faire des selfies, fabriquer des petits sapins en tissus, faire des ohhh et des ahhh! Rire un peu fort.

 Rire et rire encore.

 Manger un bagel nommé le Furnicker et kiffer.

 S'acheter une paire de ballerine, refaire des ohhh et des ahhh, penser à son banquier.

 Quand même prendre une pochette à pois et une paire d'escarpins...

... parce qu'à bien y réfléchir, je le vaux bien.



 Faire une pause au Starbucks pour recharger les batteries de nos téléphones et nos taux de caféine.

 Enfiler mes nouvelles ballerines.

 Faire des bisous, filer dans le métro et regagner la Gare du Nord

 Chercher à recharger les batteries des smartphones...encore...

 Monter dans le train et échanger 4 places pour pouvoir biatcher dans un carré du TGV.

 Découvrir Lille et d'autres nouvelles copines déjà attablées.

 Manger du gras, boire de la bière et recouvrir le tout d'un peu plus de gras.

 Rire toujours et s'initier à la "pioute vodka".

 Rentrer à pas de loup, squatter un canapé les yeux à moitié démaquillés.

Débriefer, rire encore un peu et ronfler.


 Se réveiller la tête dans le pâté.

Se préparer et partir vite pour ne pas déranger.

 Regarder la pluie tomber.

 Prendre un bus désert, chercher un endroit cosy pour petit déjeuner.

 Se donner rdv dans l'café d'en bas.

 Faire une razzia chez Hema.

 Manger un gras burger et reprendre un café.

 Profiter du soleil deux minutes et sortir le parapluie fraichement acheté.

 Raccompagner une top copine à la gare.

 Accompagner un petit bonhomme à la patinoire.

 Réchauffer une blondinette sur ses genoux.

 Profiter de l'hospitalité des gens du Nord, encore un soir, épicétout.

 Gober des merveilleux.

 Avoir encore le ventre plus petit que ses yeux.

 Rejoindre ma chambre d'hôtes sympathique et kitch, prendre une bonne douche et me glisser sous les draps.

 Me lever, reprendre mon baluchon et remercier la maitresse de maison pour sa gentillesse 1000 fois.

 Arriver sur le lieu de ma formation.

 Écouter, bailler, en prêtant moyennement attention.

 Écouter un peu mieux et trouver ça intéressant.

 Checker l'heure et ne pas avoir vu filer le temps.

 Reprendre le bus, le métro, le train.

 Patienter chez Starbucks, moka en main.

 Écouter les gens rire et se marrer.

 Écouter les gens cons les empêcher de s'amuser.

 Se dire qu'hier c'est peut être nous qui dérangions toute une voiture.

 Penser à mes copines et à mes nouvelles ballerines qui me torturent.

 Descendre du train et marcher vite, en serrant les dents, pour rejoindre la casa.

 Poser son sac et la voir me tendre ses petits bras.

 Aimer ma vie, mes amies et penser à vous...

J'sais bien qu'j'l'ai trop dit mais j'vous l'dit quand même j'vous aime!



Plein de chouettes nanas par là:




Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires:

  1. Bisous keurs! (et pour la dernière fois TU N'AS DÉRANGÉ PERSONNE :p

    RépondreSupprimer
  2. Hâte de remettre ça !
    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
  3. <3 <3 <3 C'est pas le jour pour des jolis articles comme ça! J'suis trop sensible moi!

    Je veux des journées comme ça toutes les semaines!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se réjouit de ce dont on peut se réjouir. je suis sûre qu'on va se revoir vite vite vite ♥

      Supprimer
  4. C'est dingue comme on peut nouer des liens qu'on n'aurait pu imaginer sur la blogo ! C'trop bon !

    RépondreSupprimer
  5. Et la prochaine fois je serai là si si si ♡♡♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis déjà trop contente d'avoir pu profité un peu de toi cet été Lulu.

      Supprimer
  6. J'adore ton article, c'est comme si j'avais pu être un peu avec vous malgré tout!

    RépondreSupprimer
  7. trop fun ! ca avait l'air top , courir avec des talons quelle classe quand même ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle inconscience tu veux dire, enfin c'était soit ça ou je loupais le train.

      Supprimer
  8. Ça devait être super chouette !

    RépondreSupprimer

Dis moi tout!