jeudi 3 juillet 2014

Quand toutes les options sont épuisées

J'ai une chance inouïe, j'habite dans ma région d'origine, j'y ai mes repères, ma famille et mes amis proches. Quand avec l'Homme nous avons le projet d'une virée à deux, pour une soirée ou un week end en amoureux, je me sens privilégiée d'avoir mes parents à proximité.

Papi et mamie c'est notre plan B. Mais pour les urgences, les jours de loose, les jours de "pas le temps", les jours de "oups" il faut plus qu'un plan B. Parce que Papi et Mamie travaillent et ont une vie sociale (oui je sais, c'est complètement dingue et malvenu mais c'est comme ça), et parce que les copines et les voisins peuvent parfois dépanner une heure ou deux mais qu'on ne peut pas, non plus, abuser de leur sympathie, il faut une solution de rechange...

(oui je sais, comme ça, elle a l'air inoffensive)

Une solution de rechange pour moi, qui est peut être, d'ailleurs, la seule solution pour toi qui te retrouves par la force des choses loin de tes proches. Je parle bien de baby sitting. Je n'y ai encore jamais eu recours et pourtant il n'y a pas si longtemps j'aurai pu en avoir besoin et sans savoir à qui m'adresser j'aurai été dans la panade la plus totale si les choses ne s'étaient pas "aussi bien" déroulées (tu comprendras les guillemets plus tard).

Je te pose le décor: un joli samedi après midi, une maman blogueuse sur son pc, une petite fille qui dessine des bonhommes avec des pieds sur la tête et des coeurs à la place des oreilles et un papa qui jardine... L'image idéale de la petite famille. C'est beau, on a envie que ça dure indéfiniment, c'est si calme et si reposant... Sauf que le papa il n'avait pas décidé de passer le râteau dans le jardin ce jour là, non, il avait décidé de tailler les haies... Mister Lapoisse c'est un peu son deuxième nom et ce qui n'aurait jamais du arriver arriva: le taille haie a rencontré son doigt.

Panique à bord! J'appelle le 15, je lui balance des compresses, il faut aller aux urgences! Mais on fait quoi de la Chouquette? On va y rester des heures? Papi et Mamie ne répondent pas (Ahlalala! eux et leurs vie sociale!) la tata est en week end entre potes, la top copine fait aussi la fête avec des potes (mais qu'est-ce qu'on fait chez nous, nous, au fait?). Bref il faut réfléchir vite et bien, les urgences dans mon coin n'ont d'"Urgences" que le nom et il n'est pas pensable d'y moisir avec une petite tornade de deux ans et demi au milieu des gens malades et blessés. Ding dong! je sonne chez le voisin, la petiote sous un bras et le doudou dans l'autre... juste avant j'ai ordonné à l'Homme d'aller s'assoir dans la papamobile histoire qu'il ne tombe pas dans les pommes au milieu du salon.
(un soir, au hasard sur les coups de 23h...)(tornade, vous avez dit tornade?)

Ouf! La petite voisine est là, son papa et sa maman aussi. J'explique la situation en deux secondes trente, Chouquette est ravie de passer quelques instants chez les voisins. Je leur promet de trouver une solution très vite car le soir eux aussi étaient de sortie (mais qu'est-ce que c'est que ces gens qui ne sont jamais dispos?) et on file, vite, très vite à l’hôpital.

Arrivés là bas je ne peux qu'accompagner l'Homme, essayer de le soutenir un peu dans la douleur, m'assurer que l'inscription est en règle et regarder ma montre en ne pensant qu'à une chose: récupérer la miss très vite. Si j'avais su à qui m'adresser, si je connaissais une baby sitter, j'aurai pu l'appeler à la rescousse mais non, parce que je n'avais jamais vraiment envisagé cette possibilité. J'ai du laisser l'Homme, seul, livré à son propre sort (rassure toi il n'était pas à l'agonie non plus). Et si ça avait été plus grave...

J'aurai pu connaitre une plateforme novatrice comme Kidsitter, qui met en relation des baby sitter et des parents, avec tous les moyens qu'offrent les nouvelles technologies pour trouver la perle rare. Trouver des solutions de garde d'enfants dans l'urgence c'est difficile voir impensable pour une maman flippée comme moi. Sur ce nouveau site les profils sont vérifiés et certifiés: un gage de confiance pour les parents qui cherchent des personnes qualifiées (il s'agit d'étudiants en cycle supérieur ou de professionnels de la petite enfance) et pour les candidats qui ne demandent qu'à être mis en relation avec des employeurs sérieux (oui j'ai l'air un peu dingue comme ça mais je suis de celles qui sont sérieuses paperassement parlant).


Comment ça marche? En prenant une adhésion à Kidsitter on a accès à une recherche multicritère pour trouver LA personne qu'il nous faut pour prendre soin de la chair de notre chair et on profite de services comme la géolocalisation pour trouver une personne disponible au plus près, des conversations skype pour faire connaissance et voir si le feeling passe, d'un site internet mais aussi une application mobile pour trouver une personne en urgence. Et surtout après chaque prestation, un petit debriefing donnera lieu à une évaluation qui aidera d'autres membres à faire leur choix.

C'est difficile de sauter le pas, mais que faire d'autre quand toutes les options sont épuisées? On fait du mieux qu'on peut et on tente de trouver la personne qu'il faut, on conserve son numéro précieusement et la prochaine fois, on n'hésitera plus, on l’appellera même pour un diner en amoureux ou un petit ciné pour souffler un peu.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dis moi tout!