vendredi 6 juin 2014

Comment se débrouillent-ils pour trouver la seule bêtise à faire? #EnquêteImpossible

Petite rétrospective sur trois journées somme toute banales de Chouquette, cette petite fille dynamique, pleine d'entrain et toujours à la recherche de nouvelles expériences.

Jour 1:

Petite journée tranquilou bilou chez nounou...Super Nounou est la seule personne qui obtient tout le respect de Chouquette. Ce que la nounou dit, Chouquette l'entend. Pourtant ça ne l'empêche pas de faire le pitre et de toujours trouver de bonnes idées pour amuser la galerie. A l'heure du repas, où tout le monde est réuni et tout ouïe, Chouquette a fait le show en se vidant un yaourt entier sur la tête. Ce qui bien évidemment a fait se bidonner tous les copains mais qui a avancé l'heure du shampooing... parce qu'elle le vaut bien.

Jour 2:

Le lendemain, alors que nous étions en villégiature pour le week end, j'ai eu l'innocence et l'insouciance de la laisser jouer dehors quelques instants, non sans avoir jeté un coup d'oeil auparavant dans le jardin pour vérifier que l'endroit était safe. Mais je n'avais pas relevé la présence de ce récipient rempli d'eau de pluie #Fail = Chouquette trempée de la tête aux pieds en moins d'une minute chrono. Je pense la rebaptiser MimiCracra.

Jour 3:

Une scène de tranquillité matinale façon l'ami ricoré: une petite fille joue avec un petit train et le fait rouler sur un joli circuit en bois pendant que maman geek sur son smartphone boit une tasse de café chaud. Quand tout à coup: "Mamaaaaaaaan!" Voilà qu'une mèche de ses magnifiques et grands cheveux s'est enroulé autour de la roue de la locomotive lancée à toute vitesse. Malgré un démontage en règle du joujou innofensif mais tueur de bouclettes, l'opération sera inévitable... il faudra couper. 

Trois jours, trois bêtises improbables... mais comment font-ils?

Je pense qu'ils sont surement doués d'une intelligence supérieure qui leur permet d'analyser toutes les situations et d'en tirer partie au maximum pour attirer l'attention de leurs parents. Des sortes de mini-robocops sur pattes qui détectent la moindre possibilité de faire une connerie.

Ça doit passer avec l'âge, parce que là, tout de suite j'aurai moyen envie de me coincer les cheveux dans les roues d'un petit train, de me tartiner la tignasse de yaourt à la vanille (quoique) et de boire de l'eau de pluie 100% ruisselée depuis le toit.

Nous ne voyons pas d'autres explications.


C'était un nouveau numéro (un peu à la bourre) d' #EnquêteImpossible, en direct de la casa Epicétout, à vous les studios!


D'autres enquêtes impossibles à résoudre chez:

Coralie qui tente de prouver l'utilité assez relative des anneaux de dentition.



Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. c'est une sacrée championne ta fille !!!!!!!!!!! où c'est moi qui a un peu de chance avec les miens... j'ose à peine l'écrire de peur de me porter la poisse et que le vent change...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah je comprends, mais oui je crois que j'ai tiré un sacré numéro!

      Supprimer
  2. Mouahaha elle est quand même très forte !!

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne dois pas t'ennuyer avec elle !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'ennuie très rarement avec elle, pour ne pas dire jamais ;-)

      Supprimer

Dis moi tout!