vendredi 7 mars 2014

Celle qui la gâtait surement un peu trop #BadMother

Oui tu as raison, c'est un peu un faux #BadMother que je te propose aujourd'hui. Mais quelle maman ne s'est jamais posée la question? (à part la méchante belle mère de Cendrillon qui n'est pas vraiment sa mère d'ailleurs) (quelle raclure de bidet celle là!) Bref...

Aujourd'hui je me demande si je ne la gâte pas un peu trop ma Chouquette. Je ne peux pas traverser un magasin sans lui prendre un livre, un petit jouet, une boite de gâteaux (tu sais les nounours fourrés au chocolat), des gommettes, des pinces à cheveux ou une mignonne petite fringue... je suis indécrottable.

Alors l'Homme râle, il râle parce que je dilapide l'argent du foyer. Il exagère à peine... Mais c'est vrai, qu'elle n'en a pas besoin, qu'elle ne me réclame jamais rien, qu'elle ne s'offusquera pas si je rentre des courses sans rien (tant que je n'oublie pas les bananes et le camembert).

C'est surtout pour me faire plaisir à moi. Je me dis que je peux le faire, que 2 euros par ci ou 3 euros par là on peut se le permettre, alors pourquoi ne pas lui faire une petite surprise?


Je n'ai pas besoin de ça pour avoir un sourire, un merci maman ou un câlin mais je le fais quand même. C'est plus fort que moi.

Mais avec le caractère de ma petite monstresse, trop la gâter, c'est un peu comme jouer avec le feu. Tu craques une allumette "oh c'est joli!", tu craques une deuxième allumette "oh c'est beau!", t'en craques une troisième et paf, tu te crames les doigts, ça sent le roussi.

J'ai un peu peur du retour de bâton, elle est encore petite, je n'ai vraiment pas envie d'en faire une petite peste pourrie gâtée, imbus d'elle même, exigeante et tête à claque.

Alors quel est le juste milieu? Où se situe la limite à ne pas franchir? C'est si chouette de la voir heureuse, de l'entendre dire "maman elle a acheté une surprise!", de voir des petites étoiles dans ses yeux et de ressentir un peu de fierté de lui avoir offert quelque chose. Voilà, à mon tour d'être adulte, à mon tour d'être maman, de gagner mon argent et de gâter mon enfant.

Et même si c'est un peu trop, tant pis, je crois que je ne pourrai jamais m'en empêcher. Si elle est pourrie gâtée ça sera de ma faute. #BadMother


#Badmother c'est tous les vendredi chez Emma et Maud.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. j'ai été pareille que toi, je me suis calmée, plus par la force des choses que parce que je ne trouvais plus rien pour elle (moins pour sa petite soeur, je l'admet)
    Ce qui m'a calmée, c'est le jour où sa marraine était invitée à la maison, et qu'à peine passé le seuil de la porte, Crevette se soit jetée non pas sur elle qu'elle adore et attend fébrilement à chaque fois, mais sur son sac "il est où mon cadeau?"
    les boules...
    elle avait bien tilté que c'était pas systèmatique mais presque qu'il y ait quelque chose pour elle dans mes sacs de courses...
    Marraine l'a très bien pris, et en plus il y avait quelque chose pour elle dans le sac, mais moi ça m'a refroidi, je voulais qu'elle soit contente de voir les gens qu'on aime pour eux, et pas pour ce qu'ils amènent, du coup j'ai grandement freiné, et quand ça arrive, ça pétille plus qu'avant dans son regard parce que c'est devenu plus rare, bref, tout le monde y gagne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je te comprend, j'aurai aussi été un eu gênée par la situation. Moi elle fait pareil avec mamie, mais mamie a pris la facheuse manie de planquer des kinder dans son sac à main... voilà voilà.

      Supprimer
  2. Je me pose les mêmes questions mais pareil c'est plus fort que moi :/
    On fera le bilan dans 5 ou 6 ans :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et elle seront aussi sages, gentilles et merveilleuses que leurs mamans ;-)

      Supprimer
  3. rhoo c'est pas vraiment etre une bad mother ça, tu triches :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j'avais annoncé la couleur dès le début ^^

      Supprimer
  4. Trop mignon ! j'essaye de me tenir mais parfois c'est dur !!! demain je dois aller chez ikea et suis certaine qu'on va s’arrêter au rayon enfant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non mais Ikéa c'est le mal, c'est obligé que tu craques!

      Supprimer
  5. Tout pareil !
    Heureusement ici papa co trebalance tout : pas matérialiste; pas fashion; pas dépensier ....
    Heureusement au elles ont des papas lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouai, mais ici papa il ramène souvent des bonbons... c'est mort.

      Supprimer
  6. Coucou, on se pose toute la question je pense. Moi c'est pareil, je lui achète des petites surprises, (surtout à manger c'est ce qu'il aime mdrr) mais bon je ne veux pas non plus qu'il soit pourri gâté..
    Heureusement papa lui, n'achète pas de surprises (meme quand il part pour, hop il oublie) donc bah ça équilibre un peu :)
    Je pense que c'est difficile de savoir où est la limite..
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon j'essaie de lui faire comprendre qu'on ne peut pas tout acheter, que les choses ont une valeur, mais pour elle c'est totalement abstrait. C'est à nous de poser les limites mais comme tu dis c'est pas facile.

      Supprimer
  7. en même temps le commerce ne pousse pas hein !!!!!
    je te dirais que c'est pire quand tu as plusieurs enfants... car moi si j'achète pour l'un faut que je trouve pour l'autre... c'est navrant lol... nous ne sommes que des mamans... mais au moins tu as conscience que tu vas peut etre quelque part en faire une pourrie gâtée... mais ne dit-on pas qu'on achète tout ce qu'on aurait voulu recevoir enfant???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me doute que quand on en a plusieurs c'est encore plus le casse tête et du coup on fait plus attention au budget aussi. Mais c'est vrai que je lui prend en me disant "ça m'aurait plu ça quand j'étais petite". On le fait plus pour nous que pour eux finalement.

      Supprimer
  8. ah ben tiens c'est une question que je me pose beaucoup en ce moment... mais c'est tellement agréable de les voir heureux...surtout quand je vois tout ce qui se passe, je me dis que j'aviserais au fur et à mesure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pareil, je me dis qu'aujourd'hui je peux, on en sait pas de quoi sera fait demain.

      Supprimer

Dis moi tout!