mardi 25 mars 2014

C'était pas ma guerre...

Tu vois, Rambo, il ne disait pas que des conneries. Cette guerre, c'était pas la mienne non plus, pourtant j'en ai gardé une putain de cicatrice au bas du ventre, oui juste là, au dessus de la teucha #Classy

Maintenant elle fait partie entière de mon corps de femme, j'ai appris à l'accepter, je l'ai adopté petit à petit, même si elle est clairement disgracieuse et loin d'être sexy. Désormais il faut que je pense à des trucs dont je me foutais royalement avant mon accouchement comme le choix de mes culottes et l'échancrure de mes bas de bikinis.



Les agrafes, à l'époque, je ne les ai pas compté, j'avais juste hâte de me les faire enlever. Seulement, cette petite pétasse de cicatrice qui allait me coller à la peau forever and ever, ne s'est pas super bien résorbée.

On m'a dit d'attendre un peu, j'ai attendu. Au bout de 6 mois, on m'a dit d'en parler à un dermatologue, j'ai repoussé... Pas le temps et surtout pas le courage d'affronter la bête tout de suite. Il me fallait le temps de l'apprivoiser cette pioute.

Il aura donc fallu plus de deux ans et l'excuse d'autres petits soucis pour que je baisse un peu l'élastique de mon slip devant une dermato.

Elle avait l'habitude, elle m'a dit que j'avais surement cicatrisé trop vite, que souvent on retrouve ce genre de cicatrice sur les peaux noires et qu'avec un traitement on aurait une évolution très rapide. Elle m'a rassuré, j'ai dit banco pour la suite.

Pour rentrer un peu dans les détails glamours (parce qu'aujourd'hui, mon but est surtout d'informer des petites nanas qui auraient connu les même mésaventures que moi), ma cicatrice était très épaisse, dure et rouge. Le truc pas funky funky mais qui n'a rien d'handicapant en soit.

La dermato m'a donc proposé des injections de corticoïdes pour la faire réduire. Ouh! chouette chouette chouette! (je suis une ancienne phobique des piqures). J'ai eu la chance de n'avoir besoin que de deux séances, à un mois d'intervalle. De la chance, parce que oui, ça a été très efficace mais aussi et surtout parce que j'ai douillé ma race (et foi de moi, je ne suis pas une chochotte).

Le principe est très simple: le médecin injecte la solution tout le long de la cicatrice, juste sous la peau. Quelques semaines plus tard, on observe les améliorations et on voit si ça nécessite une autre séance de torture d'injections.

Sur ma cicatrice les évolutions ont été très rapides et significatives. Elle s'est complètement aplanie et assouplie. Elle reste rouge, mais j'ai toujours l'infime espoir que le temps fasse son oeuvre. (Le temps, si tu m'entends!)

Quand j'ai vu le résultat en deux mois, je me suis dit que j'avais été bien conne de ne pas l'avoir fait avant, car plus qu'une question esthétique, c'était surtout pour moi une question de confort. Sous mes sous-vêtements je ne la sens plus, sous la douche je n'y fais plus attention, chez l'esthéticienne on n'y fait plus gaffe non plus.

Elle s'est fondue dans ma peau, elle est toujours là, elle fait toujours et même encore plus partie de moi, mais elle sait se faire oublier quand il le faut.

En discutant avec les copines, je me suis aperçue qu'il y avait une espèce de désinformation, voir de tabou sur le sujet... du coup cet article, j'y tenais beaucoup. Parce que le rouge à lèvres et le vernis à ongles ça aide à être mieux dans sa peau et à se sentir jolie, mais que se qui se passe sous nos slaïpes, ça y fait beaucoup aussi.

Alors, si ta cicatrice ne te semble pas "normale" n'hésite pas à en parler à un dermatologue, les injections sont entièrement remboursées par la sécurité sociale et même si ça fait un peu mal, dis toi que ce n'est que deux ou trois sales minutes à passer, pour dans ton tanga retrouver la sérénité ^^

Si ça peut aider...

On s'en rappellera de cette foutue guerre.





Rendez-vous sur Hellocoton !

25 commentaires:

  1. au moins tu as pu faire quelque chose même longtemps après ta césarienne...
    moi pas de césarienne, mais une épisio et donc une cicatrice aussi... et avec ma chance légendaire c'est un boucher qui me la recousue... ma fille va avoir deux ans et elle me gêne... et moi pas de piquouses pour m'aider... selon ma gyénco, soit je repasse sur une table et on me refait une épisio par dessus pour mieux recoudre soit je dois faire un autre enfant et profiter de l'accouchement pour refaire une plus jolie épisio..... aucune des deux solutions ne me convient... snifff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment injuste ce qui t'arrive, c'est tellement essentiel, comment des médecins peuvent-ils bâcler un acte pareil. Je comprends que les solutions données ne te conviennent pas.

      Supprimer
    2. Il m'arrive la même chose, mais pas sur mon épisio (qui devra aussi etre refaite à BB2), mais sur ma déchirure interne... Même boursouflure, douleur, et tout le patatra... Pour moi la piqure est possible mais j'avoue, j'ai la frousse!!!! (si toi Amélie tu as eu mal sur la cicatrice de la césa, je n'ose pas imaginer la douleur là dedans!)

      Supprimer
  2. J'ai pas eu les mêmes soucis avec ma cicatrice, mais au début c'était douloureux, et enflé, j'ai eu beaucoup de mal à me raser à ce niveau là (parler de ses poils dans un commentaire c'est trop glamour :p) et j'avais cette impression de ne plus sentir cette zone, c'était ultra bizarre.
    Maintenant ça fait 16 mois et elle ne se voit quasi plus, elle est là toujours présente et parfois je ressens un p'tit pic par là mais rien de dramatique.
    C'est bien que tu en parles, on a pas tous eu des césariennes (et encore heureux) et j'ai beaucoup eu de mal à trouver une oreille attentive par rapport aux douleurs qui engendre une césa. C'est bien pour celle qui connaisse ou on connut ça, c'est bien de rester informer, Merci ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien miss et tu vois les problèmes que tu évoques au début de ton commentaire et bien ce sont exactement ces soucis que j'avais avant le traitement.

      Supprimer
  3. Pour ma part, j'ai eu un obstréticien qui a fait un travail d'orfèvre !!! Le lendemain de la césarienne je courais dans les couloirs de la maternité et 3 semaines après... je l'avais oublié cette foutue cicatrice... contrairement à mon ventre qui a toujours cette renflure de mère... plus de 3 ans plus tard. Ton article m'ayant rappelé que je devais bien toujours l'avoir cette cicatrice sous ma petite protubérance ventrale... je suis allée voir dans un miroir et bien... que nenni !... Si je n'étais sûre et certaine de ne jamais avoir accouché par voie basse... je n'y croirais pas... d'avoir eu une césarienne un jour !!! ;-) Mymy & Co.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es chanceuse et tu dois avoir une nature de peau géniale. Moi c'est ça le soucis, c'est ma peau qui n'en fait qu'à se tête, bien que l'obstétricien ait bien fait son job.

      Supprimer
  4. Merci Amélie pour l'info sur les corticoïdes. Ayant une peau qui ne cicatrise pas super bien (dont une jolie cicatrice chéloïde sur l'omoplate depuis des années), j'ai un peu le même problème avec ma cicatrice de césarienne. Mon beau-frère, kiné, m'avait pourtant dit de bien la masser pour qu'elle se "décolle" des chairs du dessous et se résorbe plus facilement mais j'avoue que je n'en ai pas pris souvent le temps.
    Ton article me rassure car il n'est peut-être pas trop tard pour les injections de corticoïdes. Surtout que ma dermato m'avait uniquement parlé de pansements silicones NON remboursés par la sécu et là, j'avais dit no way !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, moi elle m'a proposé directement cette solution (mais attention je ne suis pas médecin et je ne sais pas si ça convient à tout le monde) en me précisant que c'était remboursé et efficace. Et le massage moi non plus je n'ai pas pris le temps et je n'avais pas très envie d'y toucher en fait, les premiers moi du moins.

      Supprimer
  5. Les cicatrices c'est ma hantise ! J'envisage de faire un bébé d'ici quelques mois donc forcément je m'informe de plus en plus et pense à la césarienne qui pourrait être une éventualité. On me disait toujours que maintenant les cicatrices étaient belles, que ça ne se voyait pas sous le maillot, qu'il ne fallait pas s'inquiéter... En tout cas, c'est bon de savoir que cette solution existe ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon après ce sont des soucis possibles mais il ne faut pas que ça te fasse peur non plus, la plupart des femmes cicatrise très bien après une césarienne, qui je l'espère ne t'arrivera jamais. Il ne faut pas que ça te fasse passer l'envie d'un bébé ;-)

      Supprimer
  6. C'est bon à savoir !
    Moi ça me gène toujours... j'ai beaucoup de mal à la toucher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais, je ne m'y attarde jamais Milie, mais du coup maintenant j'y pense beaucoup moins qu'avant. Si tu vas voir un dermato montre lui.

      Supprimer
  7. J'ai pas connu ça... Mais le mot CESARIENNE m'a toujours fait ultra flipper et l'après pas moins. Ca dédramatise le tout, en tout cas ça laisse bon espoir pour celles qui ont connu ça... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais moi j'avais une trouille bleue des épisios... Sinon je n'ai pas souffert très longtemps de ma césarienne, je m'en suis très vite remise, c'est ma peau qui n'en a fait qu'à sa tête. Ce n'est pas dramatique mais ça reste un acte chirurgical donc ça reste impressionnant.

      Supprimer
  8. Très intéressant ton article! Merci. Je ne connaissais pas cette technique et ça donne envie car bien qu'on me dise que ma cicatrice est pas mal....j'ai vu mieux!
    Cela dit je me suis habituée et elle fait partie de moi maintenant...j'aime l'idée que cette trace indélébile représente la mise au monde mes bébés, un peu comme un tatouage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, c'est pour ça que je dis souvent que c'est mon Vietnam à moi. Je voulais juste qu'il soit acceptable mon Vietnam quoi. Du coup maintenant je le trouve presque chouette ^^ (je préfère quand même les tatoos)

      Supprimer
  9. Merci pour cette info. C'est vrai que question "cicatrice", nous ne sommes pas super informées (à l'exception de "Il faut bien masser pour qu'elle n'adhère pas"... Ouai, bah je défie quiconque de masser une cicatrice 1 à 2 mois après la césarienne sans avoir un mal de chien) ! Pour moi, cela fait 9 mois : elle est encore rouge et légèrement boursoufflée et son contour est encore sensible. Le gynéco et l'ostéo disent que cela est normal et qu'il faut bien compter une année avant que cela "rentre dans l'ordre". A suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ben voilà, t'as bien écrit ce qu'on ressent: on n'a pas du tout envie d'y toucher à cette cicatrice. Je pense que ce n'est pas bizarre pour le moment qu'elle soit encore rouge et sensible, tu verras au fil du temps.

      Supprimer
  10. Bon à savoir, mais ô les filles, pas de fixation non plus, on vous aime encore plus fort quand vous devenez la maman de notre enfant vous savez...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de fixation, juste du mieux être pour nous d'abord, pour nos mecs ensuite ;-) Merci pour tes encouragements.

      Supprimer
  11. La césarienne m'a toujours fait peur! Et heureusement j'ai accouché par voie basse (ouf). Mais merci pour l'article et pour l'info pour les autres mamans qui seraient dans le même cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je n'ai pas eu le temps d'en avoir peur, c'est arrivé in extremis. Aujourd'hui Chouquette et moi sommes en pleine forme, je le prends comme ça aujourd'hui mais c'est vrai que je ne le souhaitais pas à l'époque.

      Supprimer
  12. Ma première cicatrice était tordue, une vraie torture. Je ne voyais que ça, alors que franchement je ne me balade pas nue... Ma gynéco qui n'était pas là le jour de ma cesa, n'en était pas contente, du coup, pour 16 mois plus tard, elle l'a reprise pour la cesa de mon second et elle est superbe... du coup je vis avec, mais je ne focalise plus dessus... et oui je confirme, c'est handicapant dans le choix des sous vetements, et pantalons... ah là là ... trés bel article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est génial qu'elle ait pu "rattraper" ça. Merci pour le compliment Céline.

      Supprimer

Dis moi tout!