vendredi 14 février 2014

Des couches aux culottes de princesses en 10 parties

Tu vois, avant d'être parent, il y a certaines choses pour lesquelles tu aurais parier ne jamais (ô grand jamais!) pouvoir t'extasier. Et si! Tu fais comme tous les autres, c'est génétique, t'es programmé pour, tu t'extasie! Et tu te trouves l'air con mais t'as l'air d'un con heureux.

Tu connais les MILK? Les Mother I'd Like To Kill? Ce sont ces nanas qui partagent des statuts pipi/caca/vomi bien trash sur les réseaux sociaux, preuves photographiques à l'appui. Des nanas comme ça, on en a tous dans nos fils d'actu facebook, et même quand on est parent, on a juste envie de cliquer sur "supprimer".

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui je serai la MILK de ta journée. Car un grand évènement s'est produit en début de semaine à la casa et que le monde entier doit le savoir (j'étais à deux phalanges d'avertir BFM et Paris Match). J'ai la très grande joie et l'immense honneur de vous annoncer que Chouquette,  2 ans et demi tout pile, a décidé de se passer de couches-culottes! #Youhouuuu #SonnezTamboursEtTrompettes

Pour toi qui en est sorti depuis un moment, tu ne mesures peut être pas très bien l'importance de cette nouvelle. Pour toi qui n'y est pas encore, tu essaies surement de te persuader que je suis un peu extrême dans mes propos et que les changements de couches ne seront que bonheur ouaté et gouzigouzis... FAUX!

Moi, tout ce que je sais c'est qu'aujourd'hui j'ai envie de chanter "Freedom! Freedom! Freedom! Freedoooooooom!!!"

Mais Rome ne s'est pas faite en un jour (à ce qu'on dit) et l'acquisition de la propreté de Chouquette non plus. Alors  que tu sais qu'il ne faudra pas brusquer ces petits anges, qu'il n'y a pas de retard, que chacun à son rythme et que l'ultimatum pour la plupart des enfants se situe à l'approche de la rentrée scolaire de septembre... à toi, le parent, cet apprentissage te semblere durer une éternité!


Acquisition de la propreté "Part ouane":
1
Bébé marche youpi! Il sait se déplacer tout seul d'un point A à un point B et ton dos l'en remercie. Il te suit partout, jusqu'aux toilettes: voilà une merveilleuse occasion d'aborder le sujet. Il sera assez commun qu'on te dise qu'il sera prêt à maitriser son envie de pipi quand il saura monter ou descendre un escalier (une histoire de contrôle des sphincters), quand il te demandera de changer sa couche "toussuite/maintenant", quand tu liras sur son visage les signes avant coureur du popo, quand tout ça se fera à des heures plutôt régulières. Bref tout ce qui fera qu'il montre un intérêt à ce qu'il se passe dans son futal.

Acquisition de la propreté "Part tou":
2
L'achat d'un pot ET d'un réducteur de toilettes devient indispensable. Mets toutes les chance de ton côté. Intéresse ton enfant au nouveau matériel qui décore si joyeusement tes toilettes (amoureux des couleurs criardes, tu vas kiffer) et achète lui de jolis livres sur le sujet.
Durant cette phase d'approche, Chouquette s’asseyait sur le pot une demi-seconde. Elle n'a compris que très tard qu'il fallait y patienter quelques instants et en attendre quelque chose.

Acquisition de la propreté "Part tri":
3
Ce qui est drôle (ahahahahah!) (ironie bien sûr) c'est que l'acquisition de la propreté arrive souvent au beau milieu de cette foutue phase d'opposition. Et ça c'est juste merveilleux (prendre la voix de feu J. Martin). Qui a dit que la nature était bien faite? #Fuck
Voyant mon empressement quand je lui demandais de rester un peu plus longuement sur le pot, notamment avant d'aller dans le bain (lieu où elle prenait plaisir à se lâcher une fois savonnée), avant la sieste ou avant le "gros" dodo (je met des guillemets, si t'es parents tu sais pourquoi)... elle a tout bonnement et simplement refusé de s'y asseoir. Voilà, voilà! Même joueur, joue encore.
Entre temps, j'avais quand même réussi à lui faire déposer une offrande in extremis et malgré mes hourras et mes applaudissements, la réconciliation popotesque n'aura pas lieu.

Acquisition de la propreté "Part fort":
4
D'où l'intérêt du réducteur de toilettes! Ici on l'a pris avec des illustrations de Winnie, son idole absolue de l'époque. Là c'était rigolo d'y aller. On y restait mais on y faisait pas grand chose, on se le gardait pour les cinq minutes suivantes... dans la couche.

Acquisition de la propreté "Part faïve":
5
On alterne des période de refus catégorique avec des journées ponctuées par les demandes pressantes du minimonstre-à-couches pour le percher sur le trône. Ça va, ça vient, on y croit un peu et puis plus du tout. On ne sait plus comment s'y prendre, c'est le flou artistique. On se dit qu'une période de régression serait un peu trop prématurée pour une période de progression aussi courte mais convaincante. Parce qu'il est bien là le soucis: maintenant on sait qu'il sait faire.
Ta seule arme est désormais la patience. Alors on ne presse surtout pas pour ne pas vouer nos efforts à l'échec et on continue la lecture des jolis livres...

Acquisition de la propreté "Part sixe":
6
Un beau jour, bébé ne veut plus monter sur les toilettes. Il redécouvre ce pot qu'il avait tant détesté, il a oublié qu'il le détestait et maintenant le truc rigolo c'est de retourner s'asseoir dessus (zen, restons zen, respirons par le nez).
Et là, truc de foufou, le gnôme voit à chaque fois au fond du pot, ce qu'il a réussi à extraire de son postérieur. C'est une grande victoire pour lui, il est maitre de ce qu'il se passe... J'ai envie, je vais sur mon pot de p'tit chef, je fais mon affaire, je la vois, je suis le maître du monde!!! Mouhahahaha! ...
Alors on applaudit, on chante, on danse autour d'un totem odorant. La honte et le sort des MILK à ce moment là, on s'en contrefout, on sait qu'une grande victoire vient de se produire. Le mot d'ordre est maintenant: encouragement!

Acquisition de la propreté "Part seveun":
7
Plus le temps passe et plus le petit monstre prend confiance. On peut alors tenter la technique du "promène toi un peu tout nu petit Sioux". Fatalement le Sioux se laissera surprendre (j'espère que t'as du carrelage) et il va commencer à comprendre que dès que l'envie se pointe, il faut pas rester là à glandouiller à clipser des légos. La révolution est en marche!

Acquisition de la propreté "Part eyte":
8
Quelques jours plus tard Chouquette était propre à la maison, elle allait toute seule s'asseoir sur son nouveau pot-e (ouhouhou jeu de mot!) et nous appelait. Chez les amis ou chez mamie, même armée de sa couche elle avait pris l'habitude de demander pour aller aux "oualettes!".

Acquisition de la propreté "Part naïne":
9
Mais chez nounou rien ne bougeait, elle ne demandait pas à aller sur le pot, elle continuait à l'alerter qu'une fois sa couche bien remplie, c'était un peu désespérant pour tout le monde. Il faut savoir que chez la nounou il y a des petits bébés, et je pense qu'elle a voulu continuer à ce qu'on s'occupe d'elle au même titre qu'eux. Une sombre sombre histoire de jalousie. Il a donc fallu ruser...

Acquisition de la propreté "Part teine" - the ultimate :
10
Sur les bons conseils que m'avait prodiguer ma copine, la maman dinde, il y a quelques mois de cela, nous sommes allées faire une excursion au rayon petites culottes de chez H&M. Chouquette, fan de princesses depuis peu, est tombée en pâmoison devant le présentoir. Je lui ai dit qu'elle pouvait choisir deux paquets. Parmi les Minnie, les HK, les Petite Sirène et autres héroïnes, le choix a été long et difficile. Mais elle est repartie toutes fière du magasin en criant à qui le voulait qu'elle rentrait à la maison pour montrer à papa les jolis culottes Clochette et Raiponce!


Il a fallu quelques semaines pour qu'elle comprenne l'enjeu que cela représentait pour elle, aka crâner jour et nuit avec une culotte à paillettes à l'effigie de ses idoles. Mais le déclic se fit, lundi dernier avec un magnifique "non pas de couches oujoud'hui maman!".
Sa majesté a parlé, je me suis exécutée, non sans blinder le petit sac à dos de trois pantalons de rechange (téméraire mais pas inconsciente la daronne). Et à ma grande surprise, le soir, à mon retour du taf, elle était toujours vêtue du pantalon du matin. VICTOIRE!!!

Maintenant elle ne veut plus mettre de couches ni la nuit, ni le jour. Nos nouvelles missions sont de trouver des toilettes in-extremis à n'importe quel moment et dans n'importe quel endroit: un nouveau défi que nous acceptons avec fierté... mais toujours avec une pull ups dans le sac à main #FautPasDéconner




Voilà, le chapitre "poop" est clos, vous pouvez reprendre une activité normale. Sans rancune?

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

  1. yeas, très joli parcours Chouquette!! La Force de la Culotte à paillettes soit avec toi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant tout se passe bien, un seul accident à déplorer en pleine nuit.

      Supprimer
  2. J'ai pris note, des livres, de la patience, de la fierté =)
    Bravo à ta belle !

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Pupuce !
    A toi maintenant le plaisir gargantuesque de nettoyer le pot après un bon gros caca coulant ^^ ! Parfois, on regrette les couches... Si, si...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant ça va, on gère, c'est pas plus crado que les couches ou alors je suis devenue complètement immunisée contre ces images (et l'odeur)

      Supprimer
  4. Ton article arrive au bon moment : Ma grande est propre depuis presque 2 ans (une éternité donc !) et mon loulou du haut de ses 14 mois va bientôt découvrir Monsieur le pot (que j'ai horreur de nettoyer, bref !). Merci de m'avoir un peu remis les étapes en tête !
    Et bravo Miss Chouquette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Papillon! Bon courage pour la mise en route!

      Supprimer
  5. Les culottes princesse, ça a été la révélation. Ca aurait été un blasphème que de pisser sur Cendrillon.
    On a récemment acheté les Raiponce chez H&M aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est tout à fait ça! On a surtout pas le droit de faire pipi sur la princesse! Encore merci pour le tuyau.

      Supprimer
  6. Bravo à Chouquette ! Ma choupette à moi ne va au pot que quand ça lui chante et pas question de caca dedans...bref on en est encore à la phase 5 je crois ! Je la laisse en culotte le week-end (avec du parquet, je passe mon temps à guetter la moindre fuite) mais après la sieste elle refuse de la remettre et ne veut que la couche. Pas de H&M ici, il va falloir que j'essaie de trouver des culottes sympas ailleurs (elle est plutôt fan de Flash McQueen et Bourriquet en ce moment). En tout cas merci pour ce post, ça m'encourage pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, ça viendra, il faut qu'ils soient décidé, on ne peut que les encourager.

      Supprimer
  7. La prochaine étape est de ranger vite fait bien fait le pot car le pot, c'est le mal !!!
    Chichi est vite passé sur les toilettes. Ouf !
    Sinon, Bravo Chouquette ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle s'en lasse déjà, elle nous réclame les toilettes le plus souvent, il faut que j'achète un petit marche pied à ce propos.

      Supprimer
  8. Félicitations à ta petite puce ! Ce doit être un grand soulagement pour toi ^^ Comme quoi, tu as trouvé le bon argument avec les culottes de princesses et elle a eu le déclic ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment plus simple sans les couches, même si il faut encore être sur le qui-vive.

      Supprimer
  9. Hé hé ça change la vie ! (surtout de devoir trouver des toilettes en catastrophe :DDD) Bravo Chouquette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a déjà tester le pipi dans l'herbe... on s'adapte!

      Supprimer

Dis moi tout!