mardi 28 mai 2013

Un week end : Une liste

Partir en amoureux pour fêter l'union de deux autres amoureux.

Beaucoup de route.

Une coiffeuse pour un joli brushing.

Une petite robe et des talons hauts.

Des plumes dans mes cheveux.

Du doré sur mes yeux et du rouge trop rouge sur mes lèvres.

Mamie qui dit que je suis belle mais que je devrais mordre dans un mouchoir... le rouge est trop rouge.

Un petit coucou à la coiffeuse à travers la vitrine, ses pouces levés en l'air et un "super" bien articulé.

Un peu de retard et l'Homme qui ronchonne.

Des noeuds rouges autour des rétros.

Des photos.

Deux oui et encore des photos.

De la joie.

Un gros manque.

Des verres, des petits fours, un coup de fil à mes parents, TOUT va bien.

Des bon petits plats, beaucoup, d'autres verres, trop, des chansons, encore et encore, des rires, énormément.

Un mariage au milieu des vignes


Des regards complices.

Une ouverture de bal qui nous fait remonter le temps.

De la musique, des danses endiablées et un mal de pied atroce.

Les sourires des mariés, la fatigue et l'odeur de la soupe à l'oignon.

Une chambre d'hôte toute mimi, un lit douillet et une trop petite nuit.

Des petits yeux, un bon petit déjeuner et c'est reparti pour une folle journée.

Des tenues décontractées, encore des plats, encore des verres, encore des rires.

Une fête des mères sans ma fille...

Un gros manque.

Un nouveau coup de fil et "Maman, t'as vu les tit poua et les rorottes", TOUT va bien.

Une Chouquette qui a mangé presque tout ses légumes, un bisou qui claque dans le combiné et le coeur gros.

Un bain de soleil, les aurevoir, un gros dodo.

Encore de la route et beaucoup d'impatience.

Et puis, une porte qui s'ouvre

Un "c'est qui Mamie?", une exclamation de joie, une énorme sourire et un gros câlin.

Des petites "fleu" et un bisou.

Une fête des mamans à retardement.

Plus de manque.

Full of love.

Le "nounousse" en "peintu" fait chez nounou et les "fleu" achetées avec mamie.




Si toi aussi tu veux faire la liste d'un week end impérissable sur ton blog, donne moi le lien et je le partagerai.


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Très joli post! J'imagine le manque de ses enfants le jour de la fête des mères... Autant en temps normal je n'ai pas trop de mal à me séparer de mes lardons, autant pour les occasions ça me ferait mal à mon p'tit coeur aussi (mon côté guimauve)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça m'a vraiment rendu chafouine, bon elle ne s'en est pas rendu compte et elle aurait été plus grande elle serait venu avec nous... il a fallu que ça tombe ce week end là quoi!

      Supprimer
  2. J'ai vécu un peu le même week-end il y a un an et demi, c'est drôle....

    RépondreSupprimer
  3. Superbe cet article, j'adore !!! j'ai eu les larmes aux yeux d'imaginer mon loulou loin de moi ce jour-là (c'est très stupide, c'est qu'une journée par an mais comme je suis déjà en manque de maman...)
    Gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer

Dis moi tout!