mardi 7 mai 2013

Et merde!

Ça y est, nous y sommes... face à notre échec. Il faut se rendre à l'évidence, nous avons du louper quelque chose. C'est officiel, nous faisons partie intégrante des parents indignes.

A 21 mois, Chouquette a sorti son premier gros mot... un vrai, un moche, un qui n'a rien à faire dans la bouche d'une petite fille avec un air si choupi. La prononciation n'était pas exacte (Chouquette n'articule pas les "r"), pourtant l'intonation était parfaite et le mot a été utilisé de façon adéquate. Oui elle le dit et elle s'en sert à bon escient ... et c'est peut être ça le pire.

Ses colères ne sont donc plus seulement sportives et bruyantes mais aussi vulgaires.

Son premier gros mot donc, c'est celui à 5 lettres, le mot de cambronne comme on l'appelle, celui qui sort facilement, trop facilement d'ailleurs, quand quelque chose nous échappe, quand la frusration est là, soudaine et trop forte pour rester à l'intérieur.

Une demi-fraction de seconde et il a franchi nos lèvres, surement plus d'une fois. Impossible de le retenir, même pas le temps de regretter qu'il avait déjà atteint ses petites oreilles toutes mignonnes. Surtout ce matin là, ce matin où elle nous avait levé aux aurores, qu'une cuillère m'avait déjà échappé des mains et qu'il a fallu que ce fucking biberon se renverse dans le micro-onde. Et moi je ne suis pas du matin... (non, vraiment pas du matin) Il est sorti, très haut, très clair, très fort. Elle l'a entendu et l'a répété une fois et puis plus rien.

Elle a l'air presque choupi comme ça, hein?
Jusqu'à ce week-end où la frustration de ne pas pouvoir avoir de deuxième chocolat était trop grande pour elle: "Allez, euh, mèdeu, mèdeu!". Le mal était fait et il se répètera quelques heures plus tard, quand on lui interdira d'approcher de trop près le barbecue, le lendemain aussi, quand elle renversera un peu d'eau sur son dessin...

J'assume et j'ai décidé de prévenir la nounou dès hier matin de son enrichissement lexical. Et j'ai bien fait, parce que là aussi elle l'a dit ===> #FacePalm. Et hier soir du fond de sont lit, de là où elle a bien du mal à s'endormir depuis quelques semaines maintenant, on l'entend répéter ce vilain mot, le nouveau mot du moment, le favori, le nouveau chouchou... On a un peu grave les boules les glandes, les crottes de nez qui pendent. Non, en fait, on est submergé par la honte.

Pour l'instant on fait la sourde oreille ou au pire on fait ceux qui ne comprennent pas. Mais on n'arnaque pas une Chouquette de 21 mois comme ça...

Et merde!


Rendez-vous sur Hellocoton !

48 commentaires:

  1. Ah ah, nous à 2 ans et demi elle doit les tester à peu près tous. La nounou a pris le parti de ne pas relever lorsqu'elle le dit. Le plus dur c'est de ne pas rigoler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, faut se mordre les joues parce que ça prête quand même à sourire un gros mot qui sort d'une si petite bouche.

      Supprimer
  2. A 20 mois... On a eu "Putain"!! On n'a pas fait la sourde oreille, on a expliqué que c'etait un mot interdit pour les enfants et on lui a proposé de remplacer par "punaise" ou "purée". Depuis c'est nous qu'il reprend à chaque fois que ce mot nous échappe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hésité à lui expliquer mais elle est un peu dans une période faste niveau opposition et je me suis dit que ça apporterait encore un peu plus d'eau à son moulin de savoir que "ça ne se fait pas". Bref je ne sais pas trop quelle stratégie adopter.

      Supprimer
  3. Je croise les doigts, on y a pas encore eu droit! Il faut dire qu'on fait attention. On a eu une période: "Ah la vache!", c'est moins gênant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis plutôt du genre à faire attention mais en fait pas assez(beaucoup plus que l'Homme originaire du Sud-Ouest qui se lâche un peu sur le vocabulaire fleuri).

      Supprimer
  4. Oh putain de merde (lol) les boules!!! En même temps c'est vrai que ça échappe tellement facilement ces choses là! Si ça peut te rassurer ils en disent tous à un moment où un autre je suis souvent choquée par le lexique méga fleuri de mes petits de maternelle. Ce lexique s’enrichit et évolue et les parents, surement honteux aussi, nous servent très régulièrement LE traditionnel "il a dû apprendre ça à l'école, pas de ça chez nous"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben ça... de toutes façon ils laissent trainer leurs petites oreilles partout. Bon moi j'assume complètement et je l'ai dit à la nounou pour ne pas qu'elle soit surprise mais c'est vrai que j'étais pas fière.

      Supprimer
  5. tu as la solution de lui expliquer que non, vraiment, ce n'est pas un mot autorisé pour les enfants...Mon fiston (qui a du commencer un chouilla plus tard les gros mots) savait pertinemment qu'il n'avait pas le droit...enfin, pas devant moi...

    çà ne l'empéchait pas de se lacher en dehors de ma présence...et de bien expliquer à ses potes venant à la maison qu'ici les gros mots sont interdits...

    en même temps, c'est devenu un ado...et tout çà, c'était avant !!!!

    et ne te fustige pas, ils les apprennent tous, bien trop tôt à notre goût !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'après ils prennent conscience de ce qu'ils ont le droit de dire ou non à la maison et avec les copains. Bon là c'est sûr que je ne m'y attendais pas si vite, je suis pas pressée d'être au prochain. je pense que de toute façon il faudra lui expliquer tôt ou tard.

      Supprimer
  6. mouhahaha!! honte à vous!! non sérieux... tu vas voir à l'école ce qu'ils apprennent, à coté le merde, c'est de la gnognote!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'me doute mais ça faut pas le dire à l'Homme sinon le peu d'effort que j'arrive à lui faire faire va être réduit à néant. Bon je pense que la notre arrivera en maternelle avec quelques bagages ^^

      Supprimer
  7. Hop hop hop, Amélie va se mettre au sapristi, saperlipopette, fichtre, diantre, flute, et compagnie ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacrebleu, zut, mille milliards de mille sabords! ^^

      Supprimer
  8. bon je rigole ou.... grace à ta fille tu vas peut etre changer et dire "punaiiiise". ça me rappelle que j'étais en voiture la semaine dernière et un type conduisait mal et j'ai dit "cééétin" et une petit voix derrière depuis le siège auto a parfaitement répété.... OUPS!!! depuis je fais gaffe... mais c'est eux qui nous éduquent ou quoi??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ça va , tant que tu hurles pas un gros "connard" l'honneur est sauf! ^^ En fait, oui, tu as raison, ils nous rendent plus polis nos gosses.

      Supprimer
  9. Tiens, c'est drôle, c'est aussi le dernier mot acquis par Maxence ce week-end... par ma faute également... je partage ta honte lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois qu'il y a eu transmission de pensée? Bon ça va Maxence est resté poli un peu plus longtemps que Chouquette (et vous avez surement du faire plus attention que nous) mais je crois qu'on a beau faire attention quand ça sort et qu'ils le captent, c'est trop tard.

      Supprimer
  10. la mienne elle m'a dit l'autre jour "maman on dit pas ouais on dit oui".
    j'ai du la regarder bizarre parce qu'elle a renchéri
    "et si t'es pas polie t'aura pas de fraises au dessert".

    grrrrrrrrr

    tout ça pour dire que la prochaine étape après avoir dit quelques gros mots c'est de te faire la leçon.

    bienvenue......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui ça c'est le retour de manivelle, faut que je m'y prépare aussi.

      Supprimer
  11. LOL Ca me fait sourire :) Ici à 25 mois, il sait aussi l'utiliser correctement...enfin dans les circonstances de frustration...ca donne du Merdre...il ajoute un "r" lui...
    Mais oui comme le dit Schnouki, je partage aussi votre honte ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il veut pas prêter un "r" à Chouquette qui en manque cruellement? Bon dans tous les cas on comprend bien où ils veulent en venir -_-

      Supprimer
  12. C'est un mot que l'on entend aussi très souvent à la télé, ça n'arrange rien à l'affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, nous on y prête plus attention mais c'est devenu "commun" en fait. C'est pour ça qu'on relâche aussi surement la garde.

      Supprimer
  13. Peut-être que le vent tournera... Chez nous il y a eu gros mots, mais nounou + nous lui disons qu'on ne doit pas les dire. Et c'est elle qui nous reprend quand ça nous échappe ! :D Donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que le message est passé, moi j'ai peur qu'elle s'en serve un peu contre nous du coup je remet l'explication à plus tard mais je ne sais pas si c'est vraiment une bonne chose. Quelques jours sont passés et elle le dit moins...

      Supprimer
  14. Ici, l'insulte de Chichi est "caca pout !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est pas mal "caca pout" je préfèrerai ça mais c'est vrai que je l'utilise très peu... je vais m'y mettre tien!

      Supprimer
  15. Allez, ça va passer... Une petite anecdote pour te faire sourire. Notre Miss a commencé à l'utiliser vers 18 mois en disant "Ah mer !..." Elle ne prononçait pas le "de" (moindre mal ! lol) On lui a expliqué qu'il ne fallait pas dire ça mais "Ah zut !" (en faisant extrêmement attention à utiliser le même terme également, bien entendu... sinon, nous perdions toute crédibilité !!! ;o)) Ca a marché... même tellement bien, que quelques jours plus tard, quand je lui demandais de ne pas manger des prunes sauvages parce qu'elles étaient amères... elle m'a reprise en me disant "non maman ! elles sont "ah zut" tes prunes !!! ;o) Son 1er bon mot !... Merci pour ce souvenir grâce à ton post !... Mymy & Co.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop mignonne ton anecdote! On va essayer de dévier aussi sur une autre expression, mais comme tu dis, il faut qu'on s'y tienne aussi.

      Supprimer
  16. Dans son bain la biscotte jouait à écarter ses jouets vers le bord et pour l'amuser je disais "allez pousse-toi Mickey, pousse-toi Minnie" et depuis elle dit "pouta, pouta". J'ai pas osé prévenir les puericultrices de la crèche que si elles entendaient "pouta, pouta" ça voulait dire "pousse-toi" et pas P%#&$@..... ça fait trop la nana qui se justifie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahahaha! j'adore! Tu crois qu'elles t'auraient cru?

      Supprimer
  17. bon bah forcément je suis morte de rire parce qu'on passe tous par là ... j'ai le fils d'une copine (pourtant pas si vulgaire) qui après maman n'a pas dit papa mais putain ! Sympa pas comme 2ème mot mdr :)
    Nous à la maison on passe pour des timbrés ... je suis moi aussi une grande adepte du "putain" que j'ai remplacé par punaise !!! ou alors flûte et zut ! on n'est pas encore tombé dans le sacre bleu ou sapristi mais ça ne saurait tarder :/ aller on se rassure en se disant que ça porte chance aussi ;)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il parait! lol J'ai quand même noté un intérêt de sa part pour tout ce qui attrait au beurk, elle a développé tout un vocabulaire autour du "berk "céssal" "cécaca" "çapu". Que du bonheur en perspective! ^^

      Supprimer
  18. J'ai beaucoup de mal à retenir mes P****N quand quelque chose tombe, m'échappe, m'énerve ... Par contre, beaucoup plus étonnant, très récemment, on a eu le droit à : c'est une pu*e ! Ce mot-là par contre ne vient pas de chez nous et encore moins de la télévision - nous n'en avons pas - donc là j'étais plutôt embêtée qu'elle connaisse un mot pareil mais bon une fois l'explication passée on ne l'a plus entendu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui là par contre pour l'explication, bien obligé d'y avoir recours... pas évident de trouver les mots.

      Supprimer
  19. Ma fille Louise a un an apres papa maman a dit putain alors merde ca me semble joli!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiq ue je préfère largement le "merde" au "putain" mais bon ça dépend des affinités de chacun avec ces jolies expressions lol

      Supprimer
  20. Bon moi évidemment, je ne suis pas comme tout le monde... surement à cause de mes parents je dis "mince" mais à côté de ça je dis "chiant" alors bon voilà quoi l'un dans l'autre c'est du pareil au même... et du coup Titinou elle ne se prive pas de dire "Mimite (le chat) elle est siante" puis "Zane (sa soeur) elle est siante" et encore "éonie (la petite que je garde! biiiip alerte rouge) elle est siante"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi on le dit pas mal le mot "chiant" et je m'en rends de plus en plus compte. On parle comme des charretiers c'est horrible!

      Supprimer
  21. Ici 20 mois et je contrôle absolument tout ce que je dis et je reprend sans cesse le papa ... Jusqu'au jour où moi aussi je me lèverai du pied gauche ... Aïe tout ses efforts réduit à néant en 10 secondes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, des efforts surhumains réduit à néant en un quart de seconde.

      Supprimer
  22. Rien n'est loupé ;)
    C'est juste qu'on parle tous comme des chartriers !
    C'est quand même chaud de réussir à ne dire aucuns gros mots alors que depuis plus de 10 ans ces derniers ornent chacune (ou presque) de nos phrases, non ?
    Ici, on a arrêté l'esquive du gros mots, ça ne servait à rien... On lui a alors expliqué que les grands en disent plein mais que dans la bouche des enfants (comme dans celle des grands d'ailleurs), ce n'était vraiment pas beau. Elle a eu une pause sur le "Puta**" et s'est mise à nous reprendre régulièrement (tape ta honte au supermarket !)...
    A 3 ans et demi presque 4 ans, elle a eu sa phase gros mots avec l'entrée de l'école dans sa vie... Rebelotte pour les explications... pffff !!! Bon, sauf que là, ce n'est pas nos gros mots mais ceux des copains d'écoles genre "caca boudin, crotte, caca vert"... Et merde, tiens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous on tente la réduction de gros mot quand même parce que l'Homme doit en dire au moins 5 à la minute quand il s'exprime normalement (sans contraintes). Mais je suis d'accord avec toi: chasser le naturel et il revient au galop.

      Supprimer
  23. Ahlala, ton article m'a bien fait rire en tout cas!
    Nous on s'entraîne à ne pas dire de gros mots depuis un moment déjà (bien sûr il y a des loupés...) mais par chance, MisterBB ne les retiens pas et pour l'instant, il n'a répété que "Zut, flûte"! A 26 mois, je trouve qu'on s'en sort pas mal mais on n'est l'abris de rien ;-)
    On est qu'humains après tout! Mais je pense quand même qu'il faut leur expliquer que "oui mais non".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon là elle l'a redit à midi (parce qu'il n'y avait plus de petit bout de surimi à picorer dans la salade) et je lui ai dit "non on dit zut!". Bon on verra bien...

      Supprimer
  24. Haha le facepalm, je ne m'en remet pas :D allez t'inquiète après merle c'est lutin et puis plus grand "espèce de gros concombre (de merle en option)"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le gros concombre, c'est génial! mais j'en connais que ça va faire beaucoup rire (je sais que toi aussi t'as des potes avec l'esprit mal tourné).

      Supprimer

Dis moi tout!