mardi 26 février 2013

Back to nullipareland

On n'avait oublié le goût des grasses matinées, on avait squizzé le temps où on ne pensait qu'à nous deux. Depuis 19 mois, nous ne vivons plus dans notre bulle. Pour notre plus grand bonheur, Chouquette est venue l'éclater à grands coups de pieds dans les côtes.

Je ne vais rien t'apprendre en te disant qu'un bébé ça chamboule un peu la vie de couple. Depuis que nous sommes parents, avec l'Homme, il y a eu plus de grands "down" que de p'tits "up". C'est dur, c'est compliqué de reconstruire son intimité quand un petit être vous accapare de 7h à 20h30. Bien sûr qu'on s'aime, bien sûr qu'on se manque, mais on ne s'accorde plus le temps de se le dire ou de se le prouver.

Concours de circonstances ou chance à saisir, nous avons du laisser Chouquette chez son papi et sa mamie une nuit + une autre (Bingo!) On s'est donc octroyé un petit week end, rien que pour nous, le temps de faire les patates sur le canapé, le temps de papoter, le temps de rester un peu dans les bras l'un de l'autre sans avoir à sursauter (mamaaaaaaan! cékoissa?).

C'est fou tout ce qu'on a le temps de faire ou de ne pas faire quand on est juste un couple. Les vieilles habitudes reprennent vite le dessus, on laisse trainer nos slips verres, je me suis même fait une manucure en plain jour (truc de ouf).

Le samedi soir je me suis programmée une soirée sushis/cocktail à la Sex and the City avec une copine. L'Homme, de son côté, s'est concocté une soirée Xbox entre potes... Ce petit vent de liberté nous a fait un bien fou. On en a même profité pour s'engueuler un bon coup! (sans baisser le volume et sans éviter de claquer les portes).

Mais la maison semblait quand même bien vide, les jouets étaient trop bien rangés, il n'y avait plus d'empreintes de petits doigts crasseux sur le miroir de l'entrée et le silence commençait à nous peser... Ce calme, réparateur dans un premier temps, est vite devenu angoissant.

Ce week end, il était tout petit... mais on en est sortis comme ressourcés, prêts à enchainer sur le rythme des folles journées, avec une Chouquette, à qui, apparemment, on n'avait pas trop manqué.

Qui a dit que c'était pas l'éclate la vie avec une Chouquette?


Parents, un peu d'égoïsme, c'est bon, mangez-en!


Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires:

  1. Pour moi c'est à chaque fois la même chose : je suis TROP contente d'être tranquille, puis je tourne en rond, puis ils me manquent ... Je cours, je vole pour aller les retrouver. Et 10 minutes après, j'ai de nouveau hâte de les refourguer aux grands parents! Et ce n'est pas uniquement de la contradiction féminine : pour l'homme, tout pareil! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, quand ils sont là on aimerait qu'ils fassent la sieste et quand ils ne sont pas là tout nous semble si vide de sens. Être parents c'est accepté d'être un peu schizo ^^

      Supprimer
  2. C'est vrai que l'arrivée d'un bébé bouleverse la vie et ça fait du bien de se retrouver un peu en couple le temps d'une soirée ou d'un WE...Pour l'instant, notre puce n'a que 5 mois et je ne l'ai pas encore quitté ms je pense que j'apprécierai retrouver un peu de calme le temps d'un pt WE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous l'avons laissé pour la première fois à mes parents pour une nuit alors qu'elle n'avait que 4 mois et c'était chaud patate, on a passé une bonne soirée mais j'étais carrément stressée et je n'ai pas bien dormi pour tout t'avouer. On apprécie vraiment quand ils sont un peu plus grands.

      Supprimer
  3. Oh c'est bien vrai..je suis contente de retrouver une liberté quand ils sont pas là mais qu'est ce qu'ils me manquent!!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai attendu les 3 ans et 2 mois de crevette pour la laisser 3 jours et 2 nuits à ses grands-parents, elle était bien plus prête que moi à quitter le cocon, et puis elle a réclamé de repartir, donc cette fois, elle reste 4 jours et 3 nuits, on y va en douceur, pour me faire à l'idée qu'elle est bien aussi ailleurs ! Parce qu'elle, elle adore! Et nous on savoure quand même bien tout ça, même si je compte les heures, mère-poule un jour, mère-poule toujours!!

    ( mais on triche, petite Nonette est là quand même, nous n'avons que 50% de câlins en moins !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est de la triche ça mais ça fait du bien quand même et Nonette est encore petite pour la laisser sans vérifier la prise du téléphone toute les 3 secondes et demi.

      Supprimer
  5. On n'est pas que des parents! Et qu'est ce que ça fait du bien de temps en temps

    RépondreSupprimer
  6. C'est clairement nécessaire même indispensable pour se retrouver. Car comme tu dis, on a tendance à s'oublier!!!
    Je vois qu'on est toutes pareilles... besoin de liberté de temps en temps mais on est tellement contente de les retrouver :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement on n'est d'autant plus contents de les retrouver, c'est là qu'on s’aperçoit qu'ils nous sont indispensables ces p'tits monstres.

      Supprimer
  7. Pour moi ces pauses sont indispensables ! Tant pis si je passe pour une mauvaise mère, mais je suis persuadée que d'être épanouis en tant qu'amoureux et biens dans nos baskets nous rends au final bien meilleurs dans nos rôles de parents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas qu'on passe pour des mauvaises mères en disant ça, nos vies de maintenant on les passe à mille à l'heure et il nous faut des temps de récupération, sinon bonjour le pétage de plomb. Après je me doute bien qu'il y a des personnes qui ne conçoivent pas cela.

      Supprimer
  8. Koxie, pourquoi passer pour une mauvaise mère? C'est une idée à la nok comme dirait notre miss Epicétout !!! Ta phrase " être épanouis en tant qu'amoureux et biens dans nos baskets nous rends au final bien meilleurs dans nos rôles de parents" est très vraie, j'en suis convaincue aussi!
    Il faut juste arriver à lâcher nos poussins, et ça on doit tous ( nous parents) avoir des degrés divers de tolérance à la séparation. Pour ma part, je me classe dans les mamans accros, même si j'ai pleinement conscience du bienfait de chaque séparation... mais je me soigne ;-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'ailleurs je suis très fière de toi Lulu! ;-)

      Supprimer
  9. Les enfants sont chez leurs grand-parents et c'est vrai que ça fait un bien fou, même si ça fait un peu bizarre de se retrouver à deux, d'un seul coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça fait bizarre mais ça fait du bien... faut pas que ça dure trop longtemps non plus hein! ;-)

      Supprimer
  10. OOOOOOOOOh oui, que ça fait du bien ! Et apparemment on est toutes d'accord sur ce point !

    RépondreSupprimer
  11. Ton texte m'a mis la larmichette à l'oeil, c'est exactement le ressenti qu'on a eu avec mon amoureux ce week end. La petite chez papi/mamie pour deux nuits et nous en virée comme un jeune couple.(rhhhoooo pourtant j'ai que 29 ans, je suis pas encore de la vieille croutasse??!!) Shopping, pubs,bières,resto, kébab,balades, dodo à 1h du mat sans se dire qu'on doit être sur le pont à 7h!C'est trop bon. On râle de notre petit démon qui nous écrase la figure avec ses chaussures de chantier taille 48 (bon ok elle fait du 19) mais que c'était bon de la retrouver ("elle a été tellement sage, c'est un bonheur de la garder")....de mettre le nez ds son petit cou et entendre ses éclats de rire quand elle nous a vu arriver... moins de 5 min après elle était en train de manger de la craie par les narines et de s'envoyer un dictionnaire sur la tête :/ "heuuu on vous la laisse un peu +, ça vous dit?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi ton commentaire m'a fait bien rire! c'est exactement ça. On est complètement schizo avec nos mômes. Mais c'est que du bonheur!

      Supprimer
  12. profites c'est cool quand on en a que un ou une à laisser lol !!!! et puis il faut savoir être égoïste pour mieux paratger !!! mama chouch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour l'instant c'est facile, et c'est vrai qu'ensuite on retrouve plus facilement notre patience avec eux quand ils nous ont manqué.

      Supprimer
  13. Je ne l'ai encore jamais laissée plus de 2 heures à quelqu'un d'autre que son père, mais bon, elle n'a pas encore 7 mois ! Bon pour le moment, je n'en éprouve pas encore le besoin, mais si sa crise dentaire continue, je crois que ça s'imposera !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma pauvre, j'ai vu ça, j'espère qu'elles vont vite sortir ces fichues dents.

      Supprimer

Dis moi tout!