lundi 21 janvier 2013

2 ans moins le quart: les 18 mois de Chouquette la terrible!

Pouin, pouin, pouin, pouiiiiiiin! Ça y est Chouquette a ouvert les hostilités. Ça faisait déjà quelques semaines qu'on ressentait les prémices de la révolte, mais là il n'y a plus de doutes, la phase d'affirmation est belle et bien là.

Si tu speak un peu l'english t'as déjà du entendre parler du (prendre une voix grave et tonitruante) "Terrible Two"... Moi j'y croyais moyen à cette phase critique qui se déclenche en général dans l'année de leur deuxième anniversaire. Chouquette a toujours eu son p'tit caractère (du genre à pas prendre avec des pincettes): elle sait ce qu'elle veut au moment où elle le veut quoi! Mais de là à dire qu'elle allait se transformer en dragon du jour au lendemain, non, ça m'a toujours laissé dubitative.

Non, effectivement, ça n'a pas été si soudain. Mais progressivement (et sans se bâfrer de Frosties) elle a réveillé le tigre qui était en elle...Et ça se caractérise de quelle façon?

A chaque question, sa réponse : NON!
Tu viens on va au bain? NON! Tu vas aller faire un p'tit dodo? NON! On va changer la couche? NON! On va chez nounou? NON! Tu viens me faire un bisous? NON!
Le "oui" on l'entendra en échange d'un bout de "gato" ou de "locolat" seulement. Sympa la crise du non, hein!

A chaque frustration sa colère.
Y'a plusieurs degrés sur l'échelle de la colère. Il y a la plus simple, courte et efficace: le NON! hurlé de façon stridente et sans sommations. Il y a la progressive: mine déconfite, chouineries, grosses larmes, bouche en cul de poule et de magnifiques bouhhouhouh! Et pour finir l'auto-destructrice: cris, pleurs, trépignage, agrippage de tout ce qui est à porter de main (les coussins, son doudou, mes cheveux...) coups de poings, coup de boules (double kick, triple lutz piqué) et le finish se fait souvent à plat ventre sur le sol, tout ça avec un volume sonore allant crescendo.  C'est BON-HEUR j'te dis! (et on n'a pas encore testé au supermarché).

Bétise n°3589

Bon dans notre malheur, nous avons la chance d'habiter dans un pavillon, donc les voisins du dessous ne se plaignent pas trop. De toute façon y'a pas what mille solutions, en cas de grosse crise, je la pose au milieu de la pièce loin de tout objet potentiellement dangereux et j'attends qu'elle se calme d'elle même... en général en 2 minutes c'est réglé et on passe à autre chose, suffit de le savoir.

Et parce qu'à chaque truc pourri il est censé t'arriver un truc chouette dans la vie on a aussi droit à une Chouquette qui réclame maintenant des "coalin" (oui elle a l'accent de chez nous j'y peux rien) et qui partage ses gateaux préférés volontiers avec nous ou avec son doudou.

Alors à 18 mois elle est pas belle la vie?




Rendez-vous sur Hellocoton !

27 commentaires:

  1. Hmmm, les joies du terrible two ! et ça ne fait que commencer!
    je te rassure, je suis en plein dedans aussi! lol
    Bon courage !
    PS: j'hésite à te dire que le "terrible two" est juste une expression, car ça ne s'arrête pas à trois ans! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me doute bien qu'il y a une arnaque sur cette expression si sympatouche à dire. Bon ben on se souhaite du courage et de l'abnégation alors!

      Supprimer
  2. C'est chiant cette période ! Et dire que dans quelques mois je remets ça avec BB3!
    J'ai le souvenir que pour les deux grands c'était assez radical le changement, genre la veille ça allait et le lendemain je les reconnaissais plus avec leurs 'non' et leurs crises à tout va!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis toi que tu as recommencé tout en étant consciente de ce qui allait t'attendre. Je ne pense pas que tu sois maso donc j'ai bon espoir que cette situation ne s'éternisera pas de trop.

      Supprimer
  3. Ici on a vecu le "terrible two" de 18 mois à 30 mois. On en sortait plus, on s'était presque fait à l'idée que :
    - on etait des mauvais parents
    - on allait passer notre vie à lui raler dessus et à la punir jusqu'à sa majorité.

    et puis un jour de septembre comme si de rien était elle est devenue adorable. La petite fille modèle. On en pouvait plus de fierté partout où on allait. pas une plante verte non plus mais une petite fille pleine de vie polie et agréable. On a soufflé ! enfin on pouvait sortir sans revenir honteux et crevés. La vie était belle.
    L'utilisation de l'imparfait a tué le suspens je pense.... Là on est à 35 mois et elle recommence. En moins continu mais quand même : une admoescence bien marquée. C'est moins fatigant parce que ce n'est plus en non-stop, elle a des phases gentilles mais ce qui est dure c'ets de ne pas lacher le "vilain role" de maman fouettarde.

    Bon et comme si la vie etait fastoche, la petite semble depusi une semaine entrer dans une phase similaire, sauf que non, elle a pas le droit, elle n'a que 13 mois bordel !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc tu veux dire que quand tu crois que c'est fini, qu'ils ont gagné ta confiance, que tu baisses la garde, paf! ils remettent ça?... Les enfants sont cruels.

      Supprimer
  4. Tu crois qu'on est OBLIGE d'y passer ? -compte les quelques mois qui lui restent-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je crois que oui, l'intensité peut varier mais le passage est obligé. On ne nous dit pas tout! (enfin si mais on ne veut pas le croire)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Merci! je me sens moins seule et surtout comprise!

      Supprimer
  6. fais péter la bouteille de cidre, qu'on fasse tchin avec nos bolées... et parce que c'est tout moisi si on te dis " ça va aller!", Crevette a 3 ans et 3 mois, et nous sommes encore dedans..-_- ... bon, si tu te rappelles tes cours de physiques au lycée, et la jolie forme de la courbe sinusoïdale qui se dessinait sur ton appareil, on est en phase montante là, mais le mois dernier, on était tout en bas sur l'échelle de la désagréabilité, la miss fait durer le suspense, pénible....pas pénible... que-du-bonheur ( sourire pas épanoui sur mon visage de maman excédée inside..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai elle joue avec vos nerfs quoi... je crois qu'ils ont pigé le truc, nous pousser à bout, nous redonner un peu confiance et nous achever vite fait bien fait. Et t'as remis ça? t'as fait le stock d'Euphytose pour 2/3 ans là non?

      Supprimer
    2. pas assez fort l'Euphytose, pas assez fort....

      Supprimer
  7. Heureusement qu'il y a les "coalins" quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça c'est l'instinct de survie des bébés, ils ont tout compris ;-)

      Supprimer
  8. ben si elle est belle la vie ! elle s'affirme et ça lui passera et ça recommencera à l'adolescence...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il parait, mais bon finalement même si ça crie très fort je pense que je préfère encaisser plusieurs terrile two qu'une adolescence... bref je ne suis pas pressée (et je compatis)

      Supprimer
  9. Allez bienvenue dans la galère, tu verras comment on arrive à relativiser sur un tas de trucs après 2 ans à ce rythme la :p bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi ça va, j'encaisse plutôt pas mal, des fois je sors de la pièce pour respirer par le nez mais ça va, l'Homme supporte beaucoup moins de voir sa fille se mettre dans des états pareils (tout ça parce que doudou n'a pas le droit de prendre son bain avec elle) -_-

      Supprimer
  10. Ici, à 2 ans, la Princesse disait "non" tout le temps, comme ta fille. Mais, depuis qu'elle a 3 ans, ça va beaucoup mieux : maintenant, c'est "j'ai pas envie"... J'ai vraiment hâte qu'elle ait 4 ans....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui effectivement c'est une variante lol J'espère pour vous qu'elle va redevenir plus conciliante.

      Supprimer
  11. MMMMh, cette phase si charmante... Heureusement, parfois ça s'atténue...... pour mieux revenir, héhéhé !
    Chez nous, la nouvelle variante est "J'ai pas envie", comme maman est occupée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nan mais c'est bien, au moins vous voyez l’évolution, les progrès dans la construction des phrase, l’enrichissement du vocabulaire. Ils n'écoutent pas mieux, mais ils aprennent! non, vous n'êtes pas convaincues les filles? ^^

      Supprimer
  12. Pour nous cette période a commencé un peu avant la naissance de la petite soeur, vers 16 mois. Dur à gérer lorsque la petite est née... on continuait à se montrer autoritaire mais on avait peur qu'elle pense que ce soit à cause du "bébé"... aujourd'hui avec nous tout va bien mais elle en fait baver à sa soeur de 10 mois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la naissance de la petite soeur a pu accélérer le phénomène, vivement que la deuxième puisse répliquer, d'ici là la grande aura peut être gagné en confiance et sera peut être plus sympa avec elle. Pas évident les relations entre soeurs.

      Supprimer
  13. Bon j'ai encore 1 an pour me préparer alors !!! Courage, bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on n'est jamais assez bien préparé, mais ça va le faire! ;-)

      Supprimer

Dis moi tout!