jeudi 18 octobre 2012

Mommy Porn...?

Tu as surement entendu parler de la sortie de la version française de Fifty Shades of Grey. Personnellement je ne l'ai pas lu mais tout se tapage autour de ce roman me laisse quelque peu dubitative. Ouai du "porno pour maman" qu'ils appellent ça aux Etats Unis. Alors on se dit waouh! révolution! on admet enfin que les mamans ont une vie sexuelle et que oui elles peuvent avoir des fantasmes, des envies, quelques onces de perversion... qu'elles lisent des trucs cochons, que ce sont des femmes quoi!


Oui tu peux même avoir le pendentif assorti!

Moi j'dis que pour en arriver à débiter des conneries pareilles c'est qu'on a fait un sacré bond en arrière. Déjà il faut se mettre dans la peau du bon américain moyen et puritain qui parle de "mommy porn" et là tu t'aperçois tout de suite qu'il sera loin d'être porno ce fichu bouquin. Alors si tu veux tout savoir, oui, il parait qu'il y a du détail croustillant mais que ça n'a rien de transcendant. Nos mamans elles en lisaient déjà des livres qui leur faisaient rosir les joues. Moi je pensais que ce genre de choses n'étaient plus tabous au point de faire de la sortie d'un roman "coquin" un évènement mondial!

Comme quoi les marketeux arrivent encore à nous faire complexer, nous les mamans, nous les ménagères... En plus d’avoir à décrocher un boulot hypra intéressant (et mal payé), de savoir préparer un diner gastronomique pour 15 personnes en moins de deux heures (merci Masterchef), d'avoir une maison nickel ( grâce à Danielle et Béa) de s'occuper de sa demi douzaine de merveilleux enfants tous polis et propres sur eux (where is Super nanny?) il faut que la femme idéale soit hot à l'intérieur mais que ça ne se voit pas à l'extérieur...

Bref toi la ménagère, t'as le droit de t'émoustiller en lisant un roman cul-cul la praline pendant que ton mari ira se taper la quiche, une bière dans la main tout en se matant Youporn. Voilà moi je dis MERDE aux clichés, notre vie sexuelle de FEMME on la mène comme on veut!... A l'aire des love-shop qui fleurissent à tous les coins de rue on veut encore nous faire croire que les DH se contentent de si peu...

Du coup, fais gaffe, si tu te promènes avec Fifty Shades of Grey dans ton sac à bordel main t'es pas à l'abri de te faire "slut-shamer".


Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. J'en ai lu des extraits, j'ai trouvé ça déplorable, c'est écrit avec les pieds. Il ne mérite pas du tout le battage médiatique qu'on nous fait supporter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour l'écriture du livre je ne peux que m'en remettre à vos avis mais sur le battage médiatique c'est comme pour tous les blockbusters: tu vois tellement d'extraits et de teasers que t'es forcément déçu à la fin.

      Supprimer
  2. Tu me fais bien rire!
    Mais t'as entièrement raison. Je leur recommande de lire ou relire "le Boucher" d'Alina Reyes et là c'est du porno pour fin gourmet :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que je te fais marrer ^^ et merci pour la référence ;-)

      Supprimer
  3. Je l'ai lu en anglais. Ça n'est certes pas un chef d'oeuvre mais j'ai passé un bon moment. Reste à voir la qualité de la traduction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la traduction y fait beaucoup aussi, on y perd toujours un peu je pense.

      Supprimer
  4. Bien dit comme tjrs amelie ! ns maman mais avant tout ns assumons nos envies voire besoins sexuels !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que ça te parlerai ;-) et c'est bien là le fond du sujet!

      Supprimer
  5. Je l'ai lu moi aussi, bon ça s'appelle du "mum porn" parce que c'est l'un des rares bouquins SM destiné à un public de Mme tout le monde, mais ça reste du SM : il lui tire les cheveux, a une cravache et lui colle des fessées qui ont l'air de lui faire bien mal en plus de ne pas lui faire plaisir du tout, du coup moi ça m'a vraiment dérangée car j'arrive pas à comprendre...
    A part ça y'a tous les clichés auxquels on s'attend : sur le bureau, dans la baignoire etc. Donc si, il est bien porno et même dégueu vu qu'ils ne font que baiser et que les sentiments naissent un peu à la fin. Entre temps ils élaborent un contrat sur ce qu'ils ont le droit de faire ou non(du genre avaler, se pisser dessus etc) donc ça va loin quand même.
    Trop loin pour moi. J'avoue être adepte de ce genre de scène quand elles sont attendues, qu'on sent la tension monter entre les personnages, qu'on attend ça depuis des centaines de pages. Là je suis heureuse d'avoir tous les détails de la concrétisation (frustration incroyable de Twilight par exemple). Mais là ça arrive n'importe quand, à la chaine, y'a aucune histoire à côté bref comme un porno finalement, le scénario compte peu...)
    Au début j'étais intriguée de voir comme ça allait se finir n'ayant jamais lu de roman SM, à la fin je n'en pouvais tout simplement plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui faut quand même savoir à quoi s'attendre et finalement la facilité c'est pas forcément ce qui nous intéresse... ça a quand même été écrit par une fille pourtant.

      Supprimer
  6. Preuve que je ne suis au courant de rien, je croyais que c'était un bouquin sur les nuanciers de couleurs. Je me disais "nan mais quel est l'intérêt?"
    Finalement, l'intérêt n'a pas l'air au top non plus...
    Comme si il fallait une sexualité spéciale maman, n'importe quoi!
    Et pourqoi pas une sexualité spécial papa, ça changerait les clichés (ça ne serait pas mieux...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gros LOL pour les "nuanciers de couleur"... en effet on aurait pas vu l'intérêt. Et quand tu parles de sexualité spéciale "papa" on se rend compte, quelque soit le domaine, qu'ils sont quand même moins remis en questions en changeant de statut que les mamans, ces papas.

      Supprimer
  7. Merci pour ce message... Le battage m'a assez insupportée... Personne n'a jamais su qu'un dénommé Sade avait publié des lignes autrement plus intéressantes, ou tout du moins c'est ce qu'on tente de nous faire croire -_-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais Sade c'est so has been! C'est comme ça qu'on nous fait croire que tout ce qui est nouveau est toujours mieux.

      Supprimer
  8. Non mais le problème, ce n'est pas de savoir si c'est un bon livre ou pas...
    Comme Cécile, j'ai lu les trois volumes et j'ai passé un bon moment, tout en sachant que l'auteur (oui, je suis une vieille conne qui considère "auteure" comme un barbarisme) ne recevra jamais de prix littéraire (ou alors s'il y a un Gérard de la littérature ?).
    Par exemple, ça m'a plu davantage que L'accro du shopping.
    Bref, c'est un bouquin qu'on aimera ou pas, comme tant d'autres.

    Ce qui me laisse perplexe, c'est :
    - qu'on "invente" le concept de Mummy Porn alors que les romans de gare fourmillent d'histoires semblables (merci le marketing)
    - qu'on s'amuse à rédiger des kilomètres d'articles et de chroniques en tout genre pour dire que c'est une daube (pas la peine d'en parler, si c'est le cas !) alors même qu'on n'en a rien lu
    - qu'on essaye d'en tirer une sorte d'analyse psychanalytique à deux balles alors que c'est juste un bouquin sans prétention, une histoire cucul-guimauve arrosée d'un peu (ok, un gros peu) de scènes érotiques.
    Et non (je ne voudrais pas trop en dire pour éviter de spoiler celles qui voudraient le lire quand même), il n'y a rien de vraiment choquant dans ce bouquin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois vraiment que tout ça c'est un parfait montage marketing. Alors qu'on veut nous faire croire que la nudité n'est plus tabou, je pense qu'au contraire on est redevenu super pudiques et puritains. Je pense que les marketeux ont tout compris en lançant ce "mini scandale" qui alimente les critiques sans même le demander. Tout le monde s'offusque plus ou moins et ça fait parler. Je crois que je le lirai un jour quand même par curiosité...voilà ce qui nous anime et qui remplit les poches de tout ces gens: la curiosité! mais je ne vois toujours pas en quoi ça serait exclusivement le livre porno de la ménagère (ça m'agace lol)

      Supprimer
  9. hihihi trop bon ton billet et tu oublis pas la série des "san antonio" que mes parents lisaient , du policier serial porn en puissance ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! oui je crois que nos parents n'ont rien à nous envier à ce niveau.

      Supprimer

Dis moi tout!